1 EXPERT - ARCHITECTE DU SYSTEME D'INFORMATION (M/F/X) (niveau master)

Type d'offre : Contractuel

Statut : Contrat à durée indéterminée

Date de clôture : 08/05/2017

Nombre de postes : 1

Localité : NAMUR

Référence de l'offre :

Niveau d'études : NIVEAU A (niveau universitaire ou supérieur de type long)

Employeur : Service Public de Wallonie (SPW)

Description de la fonction

Le Service Public de Wallonie recherche un expert pour une fonction d'architecte du système d'information au sein de son Département des Technologies de l'Information et de la Communication.

 

Au sein du Département informatique (DTIC) du Service Public de Wallonie, votre fonction consiste à comprendre et assimiler les besoins des métiers du SPW, formalisés dans des cahiers d’exigences, afin de concevoir des solutions efficaces et modulaires répondant à ces besoins. Cette modularité devra être locale (intrinsèque à la solution) mais aussi globale (intégration optimale fonctionnelle et technique de la solution dans l’ensemble du système d’information du SPW). Les solutions seront en effet basées sur l'alignement avec une architecture cible de type SOA, sur le respect de normes et standards et devront viser autant que possible à réutiliser des composants transversaux existants ou à mettre en œuvre.

 

En particulier, vous intervenez comme architecte informatique dans un programme de dématérialisation des permis d’environnement et unique (PE-PU) au sein du SPW.

 

Ce programme de dématérialisation est une priorité du gouvernement wallon mais c’est également la priorité des pouvoirs locaux, des entreprises et des nombreuses instances d’avis impactées aussi bien en interne à l’administration (DGO3, DGO4,…) qu’en externe (Belgocontrol, Service régional d’incendie (SRI),... En effet, la dématérialisation du permis d’environnement permettra à l’administration, aux pouvoirs locaux et aux instances d’avis d’optimiser leur travail et les charges administratives seront ainsi réduites.

 

Parmi les composants transversaux auxquels le programme PE-PU fera appel, on peut par exemple citer: le paiement électronique, la signature électronique, la mise en place d’un outil IAM transversal, la mise en place d’un outil ACM transversal, la mise en place d’une plateforme de remise d’avis transversale …

 

En tant qu’architecte informatique, vous renforcez l’équipe d’architecture informatique s’appuyant elle-même sur des ressources du département informatique, notamment au niveau de l’exploitation et du bureau de projets.

 

Ce programme étant stratégique pour le gouvernement, vous bénéficiez de l’appui des services métier qui prennent en charge les aspects métier du programme. Vous rapportez directement au directeur de la direction de l’architecture et de la sécurité informatiques.

 

Vous veillez à ce que la solution proposée soit basée sur une architecture moderne, évolutive, agile, pérenne et bien intégrée notamment avec les sources de données externes et les composants transversaux précités. Vous validez l’architecture proposée par le sous-traitant en charge des développements et assurez le suivi de sa mise en œuvre (découpe modulaire fonctionnelle et technique, architecture des données, interfaçages externes, respect des standards, architecture de l’infrastructure, …).

 

Le contenu de votre fonction est le suivant :

 

• comprendre et assimiler les descriptions des processus et des exigences métier fonctionnelles et non fonctionnelles produites dans le cadre de la phase d'initialisation des projets, et en particulier des projets liés à la gestion des permis d’environnement et unique.

• concevoir des solutions modulaires et bien intégrées répondant à ces besoins. Identifier, définir, organiser et modéliser les composants constituant ces solutions afin d'en maximiser l'efficacité et l'agilité et d'en minimiser les coûts de développement et de maintenance.

• modéliser les solutions dans le référentiel architectural du DTIC et les communiquer sous forme de dossiers d’architecture aux sous-traitants en charge des développements. Jouer un rôle de conseil et de contrôle vis-à-vis de ces derniers.

• développer l’architecture d’entreprise et une vision holistique du système d’information. Proposer un ensemble cohérent de services transversaux réutilisables, dans le respect des principes SOA (contrat standardisé, couplage lâche, abstraction, réutilisabilité …).

• contribuer à implémenter l'architecture SOA cible du SPW dans le cadre des projets initiés par le métier ou par l'IT, à réduire le nombre de silos applicatifs et à augmenter l'interopérabilité des solutions mises en œuvre.

• définir et promouvoir l'usage et le respect de standards. Privilégier le recours aux standards ouverts et aux logiciels open source lorsque cela s’avère judicieux. Déterminer la manière de faire évoluer le parc applicatif lors de l’évolution de standards ou lorsque certaines technologies deviennent obsolètes.

• assurer l'intégration technique optimale des nouveaux composants et des nouvelles technologies pour garantir le maintien ou l'amélioration de la cohérence, de la performance et de la sécurité du système d'information.

• pratiquer une veille technologique active et évaluer les nouvelles technologies. Vous êtes expérimenté techniquement, mais travaillez d’abord sur l’optimisation fonctionnelle et métier des solutions avant d’aborder leur optimisation technique. Vous entretenez avec vos clients internes (et des fournisseurs externes) des contacts professionnels réguliers vous permettant de comprendre leurs besoins stratégiques ou opérationnels et de formuler des pistes d’optimisation.

 

Lieu de travail : Namur (bâtiment jouxtant la gare)

 

 

Profil recherché

Diplôme :

Diplôme de niveau universitaire ou de l’enseignement supérieur de type long équivalent donnant accès à un métier de niveau A dans la fonction publique.

 

Expérience professionnelle :

Une expérience professionnelle de 6 ans dans les services informatique est requise.

 

Compétences techniques :

Vous travaillez depuis un minimum de 6 années dans le secteur des services en informatique. Vous disposez des connaissances et de la maîtrise suffisante dans les domaines d’activités, standards techniques, méthodologies, référentiels de bonnes pratiques et outils technologiques nécessaires à la l’exercice de la fonction décrite dans la présente fiche et notamment :

• connaissance et expérience des cadres courants d’architecture d’entreprise, et des méthodologies et outils afférents, en particulier TOGAF et des outils du type Aris, Méga ou Casewise ;

• connaissance et expérience en modélisation (UML, Archimate, BPMN, …) ;

• maîtrise des concepts et des technologies de développement et d’intégration d’entreprise (Web Services, ESB) ;

• maîtrise des architectures SOA et de leurs technologies standards.

 

Constituent également des plus :

• la connaissance d'au moins une méthode de gestion de projet et/ou une expérience en la matière ;

• la connaissance du secteur public, de ses domaines d’activités et des fonctions métiers courantes.

 

Compétences comportementales :

• clairvoyant, sachant distinguer l'essentiel de l'accessoire et y apporter un traitement différencié ;

• d'un naturel "organisateur", "schématisateur", "modélisateur" ;

• orienté "résultats" et "clients" ;

• méthodique, organisé, soucieux de respecter les délais et de délivrer un travail fini respectant une qualité définie ;

• capable de s'exprimer clairement, tant oralement que par écrit et tant avec des interlocuteurs techniques que non techniques ;

• autonome mais capable de travailler en équipe, positif, constructif et convivial.

• rapide et résistant au stress – capable de répondre de manière organisée à des sollicitations multiples en définissant des priorités

Employeur détail

Le Service public de Wallonie (SPW) est une administration dépendant du Gouvernement wallon. Il assure l’exercice de fonctions collectives au bénéfice de chaque citoyen et usager. Il représente une organisation constituée d’une dizaine de milliers de personnes, exerçant des activités au départ de sites centraux principalement situés à Namur et de sites locaux (pour les missions de service public « de proximité ») dispersés partout en Wallonie. Chaque ministre, membre du Gouvernement wallon, dispose d’une équipe de collaborateurs constituant son cabinet.

L’informatique est une compétence ministérielle attribuée au ministre du Budget, de la Fonction publique et de la Simplification administrative. Il coordonne les politiques menées et dispose d’une partie des moyens d’action nécessaires pour assurer la fourniture des services de base et notamment d’infrastructure. Les ministres concernés par les compétences « métier » financent les développements de leurs applications spécifiques, celles-ci devant être validées d’un point de vue architecture, méthodologie, outils, gestion de portefeuille, etc. dans une perspective d’intégration, d’interopérabilité et de « re-usability », par l’informatique transversale.

Cette informatique transversale est assurée au sein du SPW, par le Département des Technologies de l’information et de la communication (DTIC). Ce Département constitué de plus de 80 collaborateurs internes de formations pluri-disciplinaires est intégré au sein de la Direction générale transversale du Budget, de la Logistique et des Technologies de l’information et de la communication (DGT).

Le département TIC est responsable au sein du SPW, des principales missions suivantes:

  • développer une approche d’architecture de système d’information portant tant sur les choix d’infrastructure logicielle, matérielle, données ;
  • développer une approche globale de la sécurité des systèmes d’information ;
  • développer l’offre de solutions informatiques alignées sur les besoins des utilisateurs et les stratégies décidées par le Gouvernement (marshall 4.0, ensemble simplifions, …) promouvoir l’approche globale de gestion de projets au sein du SPW visant à augmenter l’efficience et l’efficacité des investissements en projets informatiques.

Les trois directions mises en place dans cette perspective au sein du département TIC sont :

  • une direction de l’architecture et de la sécurité ;
  • une direction des solutions logicielles et des projets comportant un bureau de projet et des centres d’expertise dans des domaines techniques transversaux (processus, content management system, ged, …). La fonction proposée s’exerce dans cette direction ;
  • une direction de l’exploitation en charge de l’exploitation au quotidien des solutions déployées sur l’infrastructure (réseau et téléphonie, serveur, bureautique et service management).

Une équipe transversale sous la supervision directe du responsable de département assure les fonctions de support juridique, achat, secrétariat, comptabilité,… nécessaires au fonctionnement du département.

Le fonctionnement de ces directions repose sur une collaboration étroite des équipes tant au sein des directions du DTIC, qu’entre ce département et les directions générales et cabinets du Gouvernement wallon qui en sont les clients principaux.

La stratégie de sourcing définie par le gouvernement pour le DTIC consiste à assurer :

  • avec des prestataires sous contrat de service sélectionnés au terme de procédures de marché public, la fourniture des services opérationnels tant de gestion d’infrastructure que de développements d’applications dans le cadre de projets;
  • avec des ressources internes, l’alignement stratégique, les choix d’architecture, la définition des exigences, la supervision de mise en œuvre, le contrôle qualité et l’organisation pérenne du service.

La fonction s’inscrit dans cette stratégie et implique donc la collaboration régulière avec des fournisseurs externes intervenant dans le cadre de contrats de services, sur base d’objectifs mesurables.

Comment postuler valablement ?

Pour être recevables, les actes de candidature doivent :

 

• répondre aux exigences communes et aux exigences reprises dans le profil de la fonction postulée, notamment le niveau de diplôme ;

• être adressés au Département des Technologies de l’Information et de la Communication pour le 8 mai 2017 au plus tard : par mail à l’attention de Monsieur Thierry BERTRAND à l’adresse suivante : informatique@spw.wallonie.be Indiquer en objet : engagement d’un architecte du système d’information ;

• comprendre une LETTRE DE MOTIVATION spécifique à la fonction, avec la référence : engagement architecte du système d’information ;

• comprendre un CV permettant d’identifier clairement les expériences utiles pour la fonction ;

• comprendre une COPIE DU DIPLÔME requis pour la fonction annexée au formulaire en ligne.

 

Ultérieurement, un EXTRAIT DE CASIER JUDICIAIRE (cette dernière pièce doit être fournie à l'employeur au plus tard le jour de l'engagement éventuel.

Les dossiers de candidature feront l’objet d’un premier examen par la commission de sélection, destiné à vérifier que les personnes candidates répondent aux exigences générales, de qualification et d’expérience susmentionnées.

Une première présélection pourra être effectuée sur base des lettres de motivation et des curriculum vitae. La procédure de sélection pourra comporter plusieurs épreuves successives.

 

EXIGENCES COMMUNES POUR TOUT ENGAGEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE RÉGIONALE.

Selon les dispositions de l’article 4 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 18.12.2003 relatif aux conditions d’engagement et à la situation administrative et pécuniaire des membres du personnel contractuel, les personnes à engager par contrat de travail doivent satisfaire aux conditions suivantes:

1. jouir des droits civils et politiques ;

2. satisfaire aux lois sur la milice ;

3. justifier de la possession de l’aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer ;

4. être porteur d’un diplôme ou d’un certificat d’étude en rapport avec le niveau de l’emploi à conférer;

5. être d’une conduite correspondant aux exigences de l’emploi à pourvoir ; Ces conditions doivent être maintenues tout au long de l’exécution du contrat.

Certificat de milice

Le certificat de milice ne sera pas exigé.

Diplôme obtenu dans un pays autre que la Belgique

Si votre diplôme a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence à un des diplômes requis pour ce poste délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française de Belgique). Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site d'équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Connaissance de la langue française

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou certificat d’études délivré en français par un établissement d’enseignement belge ou de tout autre pays pour autant que l’enseignement attesté ait été donné dans la langue requise. A défaut de pouvoir produire un tel document, vous devez fournir la preuve de la réussite d’un examen linguistique en langue française organisé par Selor. Cette condition doit être remplie au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de Selor.

Titres de séjour et de travail

Le candidat doit satisfaire aux législations relatives à l’accès au territoire Belge et aux autorisations de travail. Il devra fournir les documents adéquats au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'emploi du Service Public de Wallonie.

Personnes en situation de handicap.

Le Service public de Wallonie (ou nom de l’Organisme d’intérêt général) veille à lutter contre les discriminations et à valoriser les compétences des personnes en situation de handicap.

Si vous souffrez d’un handicap, il vous est possible de demander un aménagement raisonnable de la procédure de sélection. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez informer la personne qui réceptionne les candidatures quand vous postulez. Si votre candidature est retenue, vous devrez fournir une attestation et expliquer les adaptations raisonnables dont vous voudriez bénéficier.

 

Conditions d'engagement et de rémunération

Conditions d'engagement et de rémunération :

 

Vous serez engagé dans le cadre d’un contrat de travail d’expert pour mission nettement définie.

L’expert bénéficiera de l’échelle barémique A5/2 estimée à 56.788,06 € (annuel brut indexé avec 6 ans d’expérience professionnelle directement utile à la fonction). Dans le secteur public, toutes les années sont prises en compte.

Les membres du personnel bénéficient de chèques-repas, d’une assurance hospitalisation, d’une prime de fin d’année et d’un pécule de vacances. Les frais liés aux parcours domicile/lieu de travail effectués en transport en commun font l’objet d’un remboursement intégral. L’unique site d’implantation du département TIC est contigu à la gare de Namur et dispose d’un parking privé.

L’entrée en fonction est prévue aussi vite que possible, en fonction de la disponibilité des candidats.

Informations complémentaires

Concernant les conditions d’engagement et la fonction :

Monsieur Thierry BERTRAND, Inspecteur général  - Informatique@spw.wallonie.be  - Tel : 081/77.20.67 ou 68