1 GESTIONNAIRE DE DOSSIERS ADMINISTRATIFS ET PECUNIAIRES DU PERSONNEL (M/F/X)

Type d'offre : Contractuel

Statut : Contrat à durée déterminée (remplacement)

Date de clôture : 19/07/2017

Nombre de postes : 1

Localité : NAMUR

Référence de l'offre : Engagement-M21-32 DO231

Niveau d'études : NIVEAU A (niveau universitaire ou supérieur de type long)

Employeur : Service Public de Wallonie (SPW)

Description de la fonction

Le Service Public de Wallonie recherche 1 gestionnaire de dossiers administratifs et pécuniaires du personnel (m/f/x) pour la direction du transport de personnes de la direction générale opérationnelle de la mobilité et des voies hydrauliques (DGO2).

 

Finalité de la fonction :

Contribuer à la gestion administrative et pécuniaire du personnel.

 

Domaines principaux d'activités :

  • gestion des dossiers du personnel (accueil des nouveaux agents, évaluations, mesures disciplinaires, licenciements, gestion de conflits, …) ;
  • gestion administrative et pécuniaire du personnel et application des dispositions réglementaires (prestation, congé, maladie, …) ;
  • rédaction de documents administratifs  en matière de personnel (rapport, synthèse, procès verbaux de réunion, …) ;
  • analyse et rationalisation des processus et des procédures liés à la gestion du personnel ;
  • organisation, animation, et/ou participation, avec des intervenants internes et/ou externes, à des groupes de travail, commissions techniques, réunions, … ;
  • participation, au niveau régional, national et/ou international, à des conférences, des colloques, … ;
  • représentation de l’organisation lors de réunions internes et/ou externes ainsi qu’au sein de différents réseaux (rôle d’interface).

 

Lieu de travail : Namur

 

Conditions d'exercice : temps plein (38h)

Profil recherché

Diplôme :

Tout diplôme de master/licence donnant accès aux métiers 21 « gestionnaire des ressources humaines » et 32 « psychologie ».

 

Compétences générales

Compétences techniques

  • rédaction – S’exprimer par écrit dans un langage précis, grammaticalement correct et compréhensible pour le destinataire ;
  • conduite de réunions – Planifier, organiser et animer des réunions en permettant à chacun de s’exprimer ;
  • dispositions légales – Appliquer et faire respecter les dispositions légales, les procédures, les normes et/ou les réglementations en vigueur ;
  • informatique – Utiliser les fonctionnalités de base de logiciels techniques spécifiques.

Compétences comportementales

  • planification du travail – Organiser son travail en tenant compte des délais et des priorités ;
  • adaptabilité – Ajuster sa méthode de travail à l’évolution des circonstances et des exigences de la situation ;
  • collaboration – Coopérer avec des acteurs internes et/ou externes en favorisant les échanges et en étant attentif aux objectifs communs ;
  • communication – Communiquer avec autrui en s’assurant de la compréhension de l’information reçue et transmise.

 

Compétences spécifiques liées au poste

Compétences techniques

  • gestion de l’information : Capitaliser des informations, des procédures et de la documentation, les exploiter et les diffuser ;
  • dispositions légales : Appliquer et faire respecter les dispositions légales, les procédures, les normes et/ou les réglementations en vigueur ;
  • gestion de projets : Identifier les acteurs, les outils méthodologiques, les ressources nécessaires et les risques potentiels inhérents à un projet, le mettre en œuvre et en gérer les différentes phases de vie ;
  • organisation du travail : Organiser, déléguer et superviser le travail selon les compétences de chacun ;
  • avis technique : Emettre des avis techniques argumentés et pertinents ;
  • analyse technique : Recueillir, relier et interpréter des données techniques ;
  • qualité : Contrôler la qualité du travail réalisé ;
  • informatique : Utiliser les fonctionnalités de base/avancées de logiciels techniques standards ;
  • vulgarisation : Adapter des notions, des termes techniques ou scientifiques de manière à les rendre accessibles à un public non spécialisé.

Compétences comportementales

  • analyse : Recueillir, relier et interpréter des informations provenant de sources diverses ;
  • autonomie : Accomplir son travail sans supervision directe ;
  • synthèse : Avoir une vue d’ensemble d’un problème et pouvoir en résumer les points essentiels ;
  • rigueur : Réaliser son travail avec exactitude, méthode et précision ;
  • gestion de suivi : Surveiller l’état d’avancement et assurer le suivi des activités et/ou des projets dont on a la charge en fonction des résultats attendus.

 

Expérience professionnelle :

Disposer d'une expérience professionnelle dans une fonction similaire peut représenter un atout.

 

 

Employeur détail

Missions générales de la Direction Générale Opérationnelle Mobilité et Voies hydrauliques

 

Dans le domaine des transports terrestres :

  • soutient la réalisation par le Groupe TEC des objectifs fixés dans le contrat de service public dans le respect de celui-ci ;
  • propose un cadre juridique wallon favorable au développement des différents modes de transport par engins automobiles (complémentarité, synergie, environnement, accès PMR,…) ;
  • participe à l’efficience de l’offre de transport par la délivrance de l’accès à la profession d’exploitant de transport et des autorisations des services de transport ;
  • assure la fonction d’autorité et la gestion du personnel d’accompagnement dans le cadre des transports scolaires ;
  • veille au respect des dispositions contractuelles et normatives relatives aux différents modes de transport au travers de son service d’inspection;
  • met en œuvre la politique régionale en matière de transport ferroviaire (préfinancement, nuisances sonores…) ;
  • initie et coordonne les plans de mobilité ;
  • assure la concertation avec le niveau fédéral et la remise d’avis au Gouvernement wallon en matière ferroviaire ;
  • veille à l’application de la réglementation de la sécurité routière ;
  • veille :
    • à la concrétisation des programmes d’actions retenus dans les études de mobilité dans un souci d’efficience ;
    • à la prise en compte des effets induits par les choix opérés en matière de transport (impacts environnementaux, santé publique, qualité de vie) ;
    • à la coopération et au renforcement des synergies et transversalités avec les autres niveaux de pouvoir belges et au niveau international ;
    • à la promotion de l’intermodalité :
  • sensibilise les acteurs aux enjeux liés aux politiques de transport, de la mobilité durable et  en assure la promotion.


En matière de politique aéroportuaire :

  • soutient le développement des activités aéroportuaires par le financement  des activités concédées aux sociétés de gestion et à la SOWAER ;
  • contrôle les différentes tâches opérationnelles concédées sur les aéroports régionaux ;
  • en collaboration avec la SOWAER et sous l’égide de l’ACNAW, détermine et contrôle les nuisances sonores en rapport avec les activités aéroportuaires ;
  • en matière de sécurité aéroportuaire, assure la fonction d’autorité au regard des normes internationales et fédérales et promeut une culture de la sécurité parmi les différents opérateurs publics et privés ;
  • assure une expertise juridique et technique.


En matière de voies navigables :

  • modernise et entretient le réseau des voies navigables (y compris les ouvrages d’art et les équipements de télécommunication) ;
  • contrôle et entretient les voies navigables et leurs dépendances ;
  • met ses services à disposition de la SOFICO et des ports autonomes;
  • aménage les infrastructures portuaires au bénéfice des ports autonomes wallons ;
  • gère :
    • les barrages réservoirs et les grandes conduites d’adduction (aménagement, entretien) ;
    • les crises hydrologiques (plan P.L.U.I.E.S) et la lutte contre les inondations ;
  • promeut l’usage des voies navigables ;
  • développe le RAVEL le long des voies navigables ;
  • aménage et concède des infrastructures d’accueil au tourisme fluvial ;
  • réalise et gère les ouvrages électriques, mécaniques, électromécaniques ;
  • collabore avec la DGO 3 pour la gestion environnementale et hydrologique des cours d’eau.

 

Missions de la Direction du Transport de personnes

 

Elle assure la réalisation de ses missions selon 4 axes :

Axe du transport en commun des personnes :

  • veille à la mise en œuvre du contrat de service public entre la Région wallonne et le groupe TEC, notamment par la mise à disposition des ressources financières, l’examen des tableaux de bord périodiques et les inspections de terrain ;
  • élabore et adapte le cadre légal et réglementaire ;
  • rend des avis, en concertation avec la Direction de la Réglementation des Transports, sur les initiatives et projets fédéraux et européens ;
  • octroie les autorisations d’exploiter un service régulier ou régulier spécialisé ;
  • contrôle le respect des dispositions contractuelles et légales de la qualité des services offerts ;
  • préside la concertation dans le secteur.

Axe du transport scolaire :

  • examine et détermine le droit dû au transport ;
  • organise le transport interne et gère son financement ;
  • gère le personnel d’accompagnement ;
  • élabore le cadre légal ;
  • contrôle le respect des dispositions légales en matière de transport scolaire ;
  • préside la concertation dans le secteur.

Axe du transport individuel de personnes :

  • délivre les autorisations d’exploiter pour les services de location avec chauffeur, taxis collectifs ;
  • délivre les agréments pour les services de transport d’intérêt général ;
  • approuve les autorisations communales pour l’exploitation des services de taxis ;
  • élabore le cadre légal et en contrôle le respect ;
  • préside la concertation dans le secteur.

Axe accès à la profession et au marché :

  • organise, octroie et contrôle l’accès à la profession de transporteur de personnes par route, en lien avec les normes européennes et en collaboration avec les services fédéraux ;
  • étudie les aspects réglementaires de toute initiative nouvelle au secteur.

Comment postuler valablement ?

Pour être recevables, les actes de candidature doivent :

  • répondre aux exigences communes et aux exigences reprises dans le profil de la fonction postulée ;
  • être adressés par mail avec l’objet « Engagement M21-32 DO231 » à Madame PIRET Nadège à l’adresse suivante : recrutement.dgo2@spw.wallonie.be au plus tard pour le 19 juillet ;
  • comprendre un CV à jour ;
  • comprendre une LETTRE DE MOTIVATION spécifique à la fonction ;
  • comprendre une COPIE DU DIPLÔME requis pour la fonction.

Ultérieurement, un EXTRAIT DE CASIER JUDICIAIRE (cette dernière pièce doit être fournie à l'employeur au plus tard le jour de l'engagement éventuel).

Les dossiers de candidature feront l’objet d’un premier examen par la commission de sélection, destiné à vérifier que les personnes candidates répondent aux exigences générales, de qualification et d’expérience susmentionnées.

Une première présélection pourra être effectuée sur base des lettres de motivation et des curriculum vitae. La procédure de sélection pourra comporter plusieurs épreuves successives.

 

EXIGENCES COMMUNES POUR TOUT ENGAGEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE RÉGIONALE.

Selon les dispositions de l’article 4 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 18.12.2003 relatif aux conditions d’engagement et à la situation administrative et pécuniaire des membres du personnel contractuel, les personnes à engager par contrat de travail doivent satisfaire aux conditions suivantes :

1. jouir des droits civils et politiques ;

2. satisfaire aux lois sur la milice ;

3. justifier de la possession de l’aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer ;

4. être porteur d’un diplôme ou d’un certificat d’étude en rapport avec le niveau de l’emploi à conférer ;

5. être d’une conduite correspondant aux exigences de l’emploi à pourvoir ; Ces conditions doivent être maintenues tout au long de l’exécution du contrat.

Certificat de milice

Le certificat de milice ne sera pas exigé.

Diplôme obtenu dans un pays autre que la Belgique

Si votre diplôme a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence à un des diplômes requis pour ce poste délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française de Belgique). Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site d'équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Connaissance de la langue française

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou certificat d’études délivré en français par un établissement d’enseignement belge ou de tout autre pays pour autant que l’enseignement attesté ait été donné dans la langue requise. A défaut de pouvoir produire un tel document, vous devez fournir la preuve de la réussite d’un examen linguistique en langue française organisé par Selor. Cette condition doit être remplie au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de Selor.

 

Titres de séjour et de travail

Le candidat doit satisfaire aux législations relatives à l’accès au territoire Belge et aux autorisations de travail. Il devra fournir les documents adéquats au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'emploi du Service Public de Wallonie.

 

Personnes en situation de handicap.

Le Service public de Wallonie (ou nom de l’Organisme d’intérêt général) veille à lutter contre les discriminations et à valoriser les compétences des personnes en situation de handicap.

Si vous souffrez d’un handicap, il vous est possible de demander un aménagement raisonnable de la procédure de sélection. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez informer la personne qui réceptionne les candidatures quand vous postulez. Si votre candidature est retenue, vous devrez fournir une attestation et expliquer les adaptations raisonnables dont vous voudriez bénéficier.

Conditions d'engagement et de rémunération

Le lauréat sera engagé dans le cadre d’un contrat d’engagement contractuel de remplacement (la durée précise de ce contrat n’est pas déterminée)

Il bénéficiera du barème de rémunération correspondant au grade A6 (à partir de 35 329.46€ annuel brut indexé); avec possibilité de valoriser l’ancienneté acquise dans le secteur privé (maximum 6 années) et dans le secteur public (toutes les années sont prises en compte).

Les membres du personnel bénéficient de chèques-repas, d’une assurance hospitalisation, d’une prime de fin d’année et d’un pécule de vacances. Les frais liés aux parcours domicile/lieu de travail effectués en transport en commun font l’objet d’un remboursement intégral.

Informations complémentaires

• Concernant les dossiers de candidature : Mme Nadège PIRET – 081/77.31.01