1 DESSINATEUR EN TRAVAUX, CONSTRUCTION ET CARTOGRAPHIE (M/F/X)

Type d'offre : Contractuel

Statut : Contrat à durée indéterminée (avec clause résolutoire)

Date de clôture : 15/08/2017

Nombre de postes : 1

Localité : CHARLEROI

Référence de l'offre :

Niveau d'études : NIVEAU C (niveau secondaire supérieur)

Employeur : Service Public de Wallonie (SPW)

Description de la fonction

Le Service Public de Wallonie recherche un dessinateur en travaux, construction et cartographie à temps plein au sein de la direction Extérieure de Hainaut II de la DGO4.

Description de fonction

Domaines d’activités :

  • réalisation et mise à jour de schémas dans le domaine des travaux publics, de plans divers et de cartes à l’aide de logiciels DAO et/ou SIG ;
  • gestion et mise à jour de banques de données en encodant et en recherchant des informations ;
  • élaboration et modélisation de projets sur base de normes techniques et légales ;
  • archivage des dossiers techniques et des réalisations.

 

Lieu de travail : Rue de l’Ecluse 22  - 6000 Charleroi

Profil recherché

Diplôme :

Tout diplôme donnant accès au métier 69 de la Fonction publique wallonne à savoir :

tout diplôme ou certificat donnant accès au niveau c dans le secteur industrie, groupes électricité, électronique, mécanique, automation, mécanique appliquée.

OU

  • gradué en électromécanique ;
  • gradué en électronique ;
  • gradué en informatique et système ;
  • gradué en automatique ;
  • gradué en électronique médicale ;
  • gradué en mécanique navale ;
  • régent en électromécanique ;
  • candidat ingénieur civil ;
  • candidat ingénieur industriel + le certificat donnant accès au niveau C.

OU

  • tout diplôme ou certificat donnant accès au niveau c dans le secteur construction

OU

  • gradué en construction ;
  • candidat ingénieur civil ;
  • candidat ingénieur industriel +le certificat donnant accès au niveau C

OU

Certificat de formation professionnelle ( dans le domaine de l’industrie et/ou de la construction) délivré par le FOREM, Bruxelles-Formation, IFPME, IFAPME, la Région wallonne, le VDAB, l’ADG, l’Armée ou par un centre de formation des classes moyennes ou par le Fonds communautaire pour l’intégration sociale et professionnelle des personnes handicapées, ou attestation des capacités acquises, délivrée dans le cadre de la législation relative à l’apprentissage industriel ou diplôme des cours secondaires inférieurs, pour autant que les détenteurs de ces certificats d’études ou de formation soient également titulaires d’un des titres d’études donnant accès aux emplois de qualification générale de niveau 2.

 

Compétences techniques :

  • informatique – Utiliser les fonctionnalités de base de logiciels techniques spécifiques (dessin et système d’informations géographiques) ;
  • informatique – Utiliser les fonctionnalités de base d’une suite bureautique (traitement de texte, tableur *, logiciel de présentation et messagerie électronique) ;
  • compréhension – Comprendre des schémas techniques ;
  • dispositions légales – Appliquer les dispositions légales, les procédures, les normes et/ou les réglementations en vigueur
  • avis techniques : Emettre des avis techniques argumentés et pertinents
  • rédaction : S’exprimer par écrit dans un langage précis, grammaticalement correct et compréhensible pour le destinataire.

 

Compétences comportementales :

  • planification du travail – Organiser son travail en tenant compte des délais et des priorités et en veillant à optimiser l’utilisation des ressources ;
  • collaboration – Coopérer avec des acteurs internes et/ou externes en favorisant les échanges et en étant attentif aux objectifs communs ;
  • rigueur – Réaliser son travail avec exactitude, méthode et précision.

 

Employeur détail

Missions générales de la DGO4

• assure l’application du Code wallon de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme et du patrimoine (CWATUP) :

o met en œuvre :

  • la planification stratégique de niveau régional (schéma de développement de l’espace régional (SDER)) par référence au schéma de développement de l’espace communautaire (SDEC) ;
  • la planification spatiale (plans de secteur) ;
  • la gestion du paysage ;
  • une politique foncière régionale ;
  • l’aménagement opérationnel (réaménagement de sites, revitalisation et rénovation urbaine, zones d’initiatives privilégiées, valorisation des terrils) et la conservation, la restauration et la mise en valeur du patrimoine de Wallonie, y compris en matière d’archéologie .

• coordonne ou contrôle les outils locaux d’aménagement, d’urbanisme et de participation (schémas de structure communaux, plans communaux d’aménagement, règlements communaux d’urbanisme, commissions consultatives d’aménagement du territoire) ;

• instruit certaines autorisations individuelles (permis d’urbanisme, notamment au regard de la performance énergétique, de l’urbanisation et des bâtiments);

• exerce la tutelle de légalité des autorisations délivrées par les communes (permis d’urbanisme, permis de lotir, certificat de patrimoine, certificat d’urbanisme);

• promeut :

o la qualité de l’habitat, l'efficacité énergétique et la qualité du patrimoine de Wallonie ;

o la lutte contre l’insalubrité ;

o le caractère durable (sur le plan énergétique) de la construction et de la rénovation des bâtiments ainsi que les comportements économes en énergie.

• dans le domaine du logement :

o assure la mise en œuvre et l’application de la législation relative au logement, en ce compris la matière des baux à loyer d’habitation (depuis la 6ème réforme de l’Etat) ;

o gère en plus :

  • les aides aux particuliers ;
  • les subventions aux organismes publics et privés (à l’exception des sociétés de logement de service public) ;
  • la lutte contre l’inoccupation des logements ;
  • les amendes administratives en matière d’insalubrité.

o le patrimoine culturel immobilier ;

o dans le cadre de la promotion des bâtiments durables :

  • les aides en matière d’économie d’énergie et de recours aux énergies renouvelable ;
  • les dispositifs et les législations relatifs à la promotion de la performance énergétique des bâtiments.

• dans le cadre de l’organisation du marché régional de l’énergie (distribution d’énergie) :

o les autorisations et permissions de voirie et les déclarations d’utilité publique.

• suit et accompagne les dispositifs et les législations relatifs à la libéralisation du marché wallon de l’énergie dans ses aspects concurrentiels, sociaux, économiques et environnementaux ;

• élabore, met en œuvre, évalue les actions et les dispositions visant :

o à promouvoir :

  • les bâtiments durables ;
  • les comportements économes en énergie ;
  • des produits performants.

o à soutenir des investissements dans des unités de production d’énergie à partir de cogénération et de sources d’énergie renouvelable ;

o à mettre en œuvre une libéralisation équilibrée des marchés d’électricité et du gaz.

 

Missions de la Direction Extérieure de Hainaut II

- traiter localement, en liaison avec les administrations communales, des actes administratifs en matière d'aménagement et d’urbanisme, de logement, de patrimoine, d'archéologie et d'énergie ;

- remettre des avis et/ou assurer le suivi des certificats d'urbanisme, permis d'urbanisme, permis de lotir, certificat de patrimoine (participation au Comité d'accompagnement), permis d'environnement, recours, plans communaux d'aménagement et règlements communaux d'urbanisme et schéma de structure communal et permanences publiques ;

- réaliser des enquêtes (particuliers) relatives aux primes à la rénovation, aux allocations de déménagement et de loyer, à l’assurance perte de revenus et à la lutte contre l'insalubrité des logements ;

- réaliser des enquêtes (administrations publiques) relatives à l'octroi aux villes et communes, ainsi qu’aux sociétés de logements de service public, de subsides en matière de lutte contre les logements insalubres et à l'attribution de subventions aux communes, aux CPAS, aux sociétés de logements de service public, à des ASBL privées, pour le logement des sans-abri ou des personnes mal logées ;

- contrôler l’exécution des chantiers dans le cadre de la réalisation des travaux d’infrastructure des cités sociales, des lotissements sociaux,... ;

- assurer des permanences décentralisées d’accueil du grand public en Info-Conseils-Logement (Eupen, Liège, Verviers) ;

- éditer, diffuser des brochures de vulgarisation des aides et coordonner le portail "se loger" ;

- former les services communaux du Logement ;

- protéger les demandes de classement et les interventions sur les biens classés ;

- restaurer les études préalables aux travaux de restauration ;

- intervenir sur les bâtiments classés et suivre les chantiers de restauration, dans le cadre de la déductibilité fiscale accordée aux bâtiments classés, dans l'établissement de certificats de patrimoine et sur la mise à jour de l'inventaire du Patrimoine ;

- remettre des avis sur les études préalables, les études d’incidence, les demandes de permis d’urbanisme, les travaux sur arbres et haies remarquables et sur les demandes de prime à l’embellissement de façades ;

- conseiller sur tout immeuble à caractère patrimonial, y compris le mobilier d’église ;

- collaborer avec la Commission provinciale des Monuments, Sites et Fouilles ;

- participer à la politique d’information menée par la direction générale (publications, journée du Patrimoine,…) ;

- gérer le patrimoine archéologique, surveillance archéologique, sondage, fouilles de prévention et de sauvetage, recherches scientifiques et étude et conservation des produits des fouilles ;

- remettre des avis et suivre, les études préalables, les études d'incidences et les demandes de permis d'urbanisme et d'autorisations des fouilles ;

- tenir un inventaire archéologique ;

- aider scientifiquement, techniquement et matériellement les personnes ou organismes autorisés à entreprendre des fouilles ;

- examiner les demandes de permis en référence aux dispositions légales en matières de performance énergétique des bâtiments.

 

Comment postuler valablement ?

Pour être recevables, les actes de candidature doivent :

- répondre aux exigences communes et aux exigences reprises dans le profil de la fonction postulée ;

- être adressés, pour le 15 août 2017 au plus tard :

o par mail à Madame Isabelle Henry à l’adresse suivante : isabelle.henry@spw.wallonie.be

- Comprendre une LETTRE DE MOTIVATION spécifique à la fonction,

- Comprenre un CV mis à jour,

- Comprendre une COPIE DU DIPLÔME requis pour la fonction ( les candidats ne possédant pas le CESS requis doivent impérativement envoyer une copie de leur CESS + de leur graduat/baccalauréat de transition ou professionnalisant ou une copie de leur CESS + une copie de leur certificat de formation dans le domaine concerné.)

- Ultérieurement, un EXTRAIT DE CASIER JUDICIAIRE (cette dernière pièce doit être fournie à l'employeur au plus tard le jour de l'engagement éventuel.

 

Les dossiers de candidature feront l’objet d’un premier examen par la commission de sélection, destiné à vérifier que les personnes candidates répondent aux exigences générales, de qualification et d’expérience susmentionnées.

Une première présélection pourra être effectuée sur base des lettres de motivation et des curriculum vitae.

La procédure de sélection pourra comporter plusieurs épreuves successives.

 

EXIGENCES COMMUNES POUR TOUT ENGAGEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE RÉGIONALE.

 

Selon les dispositions de l’article 4 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 18.12.2003 relatif aux conditions d’engagement et à la situation administrative et pécuniaire des membres du personnel contractuel, les personnes à engager par contrat de travail doivent satisfaire aux conditions suivantes:

1. jouir des droits civils et politiques ;

2. satisfaire aux lois sur la milice ;

3. justifier de la possession de l’aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer ;

4. être porteur d’un diplôme ou d’un certificat d’étude en rapport avec le niveau de l’emploi à conférer;

5. être d’une conduite correspondant aux exigences de l’emploi à pourvoir ; Ces conditions doivent être maintenues tout au long de l’exécution du contrat.

Certificat de milice

Le certificat de milice ne sera pas exigé.

Diplôme obtenu dans un pays autre que la Belgique

Si votre diplôme a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence à un des diplômes requis pour ce poste délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française de Belgique). Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site d'équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Connaissance de la langue française

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou certificat d’études délivré en français par un établissement d’enseignement belge ou de tout autre pays pour autant que l’enseignement attesté ait été donné dans la langue requise. A défaut de pouvoir produire un tel document, vous devez fournir la preuve de la réussite d’un examen linguistique en langue française organisé par Selor. Cette condition doit être remplie au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de Selor.

Titres de séjour et de travail

Le candidat doit satisfaire aux législations relatives à l’accès au territoire Belge et aux autorisations de travail. Il devra fournir les documents adéquats au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'emploi du Service Public de Wallonie.

Personnes en situation de handicap.

Le Service public de Wallonie (ou nom de l’Organisme d’intérêt général) veille à lutter contre les discriminations et à valoriser les compétences des personnes en situation de handicap.

Si vous souffrez d’un handicap, il vous est possible de demander un aménagement raisonnable de la procédure de sélection. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez informer la personne qui réceptionne les candidatures quand vous postulez. Si votre candidature est retenue, vous devrez fournir une attestation et expliquer les adaptations raisonnables dont vous voudriez bénéficier.

 

Conditions d'engagement et de rémunération

L’agent sera engagé dans le cadre d’un contrat d’engagement contractuel pour assurer le remplacement dans l’attente d’un recrutement d’un agent statutaire. Le contrat sera conclu à durée indéterminée avec une clause résolutoire (fin du contrat de travail lors de l’entrée effective de l’agent statutaire).

L'agent bénéficiera du barème de rémunération correspondant au grade C3 (à partir de 22 872.68 € annuel brut indexé); avec possibilité de valoriser l’ancienneté acquise dans le secteur privé (maximum 6 années) et dans le secteur public (toutes les années sont prises en compte).

Les membres du personnel bénéficient de chèques-repas, d’une assurance hospitalisation, d’une prime de fin d’année et d’un pécule de vacances. Les frais liés aux parcours domicile/lieu de travail effectués en transport en commun font l’objet d’un remboursement intégral.

Informations complémentaires

Monsieur Stokis, directeur, raphael.stokis@spw.wallonie.be, 071/65.49.70