1 GESTIONNAIRE TECHNIQUE EN TRAVAUX PUBLICS (M/F/X)

Type d'offre : Contractuel

Statut : Contrat à durée indéterminée (avec clause résolutoire)

Date de clôture : 15/09/2017

Nombre de postes : 1

Localité : NAMUR

Référence de l'offre : P1A958

Niveau d'études : NIVEAU A (niveau universitaire ou supérieur de type long)

Employeur : Service Public de Wallonie (SPW)

Description de la fonction

Le Service Public de Wallonie recherche 1 gestionnaire technique en travaux publics (M/F/X) au sein de la Direction de la Gestion du Trafic routier de la Direction Générale "Routes et Bâtiments" (DGO1).

 

Finalité de la fonction :

Contribuer à la conception et à la réalisation de projets relatifs aux travaux publics (génie civil, sécurité routière, équipements routiers…)

 

Domaines principaux d'activités :

  • supervision de la gestion du trafic routier et autoroutier à l'aide d'outils et de systèmes informatiques;

  • appui à la direction dans le cadre de la coordination du service d'hiver et des interventions d'urgence sur le réseau routier ;

  • mise en œuvre et/ou accompagnement technique de projets relatifs aux travaux publics (génie civil, sécurité routière, subventionnement d’infrastructures publiques et de leurs équipements, analyse des prix, …) ;

  • coordination et gestion du suivi technique de dossiers en matière de travaux publics ;

  • collaboration à l’élaboration d'avis motivés et d'argumentaires techniques dans le cadre de la supervision de traitement de dossiers ;

  • élaboration d’avis techniques en matière de travaux et de bâtiments publics et de sécurité des infrastructures routières en tenant compte des évolutions de la thématique ;

  • supervision de l’élaboration de plans et calcul des métrés estimatif des travaux, fournitures ou services et coûts de maintenance ;

  • collaboration à l’élaboration de prescriptions techniques et recommandations notamment dans le cadre de la conclusion de marchés publics ;

  • suivi de l’exécution des travaux et contrôle de la qualité et du respect des impositions techniques et réglementaires notamment sur chantiers ;

  • réalisation de missions d'expertises techniques sur plan et sur terrain ;

  • rédaction de rapports d’analyse ;

  • organisation, animation, et/ou participation, avec des intervenants internes et/ou externes, à des groupes de travail, commissions techniques, réunions…

 

Résidence administrative : Namur

Conditions d'exercices : Temps plein (38h) - horaire à pauses

Profil recherché

Diplôme :

Master/Licence dans les domaines suivants :

  • ingénieur industriel en construction ;
  • ingénieur industriel en construction - géomètre ;
  • ingénieur civil des constructions ;
  • ingénieur civil électricien ;
  • ingénieur civil électromécanicien ;
  • ingénieur civil mécanicien ;
  • ingénieur civil physicien ;
  • ingénieur civil métallurgiste ;
  • ingénieur civil en science des matériaux ;
  • ingénieur industriel en électricité ;
  • ingénieur industriel en électromécanique ;
  • ingénieur industriel en mécanique ;
  • ingénieur industriel en automatisation ;
  • ingénieur industriel en électronique ;
  • ingénieur industriel en industrie (mémoire en construction, électricité, électromécanique, mécanique, automatisation ou électronique) ;
  • ingénieur industriel en agronomie.

 

Compétences techniques :

  • avis technique – Emettre des avis techniques argumentés et pertinents ;
  • qualité - Contrôler la qualité du travail réalisé ;
  • gestion de projets - Concevoir et gérer des projets en mobilisant des ressources humaines, techniques et/ou financières et en respectant les conditions et les délais prévus ;
  • rédaction – S’exprimer par écrit dans un langage précis, grammaticalement correct et compréhensible pour le destinataire ;
  • prise de parole en public - Réaliser une présentation orale en utilisant un ou plusieurs supports (oral, écrit, dématérialisé) de communication.

 

Compétences comportementales :

  • gestion de suivi – Surveiller l’état d’avancement et assurer le suivi des activités et/ou des projets dont on a la charge en fonction des résultats attendus ;
  • planification du travail – Organiser son travail en tenant compte des délais et des priorités ;
  • polyvalence – Passer aisément d’une activité et/ou d’un projet à un autre en fonction des besoins du service ;
  • rigueur – Réaliser son travail avec exactitude, méthode et précision ;
  • collaboration – Coopérer avec des acteurs internes et/ou externes en favorisant les échanges et en étant attentif aux objectifs communs.

 

Condition particulière : Le permis B est requis pour la fonction

 

 

Employeur détail

SITE DE LA DGO1 :

HTTP://ROUTES.WALLONIE.BE/

La direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments (DGO1) est principalement chargée de gérer le réseau routier et autoroutier (y compris les équipements et les ouvrages d'art) de la Région wallonne. Cette tâche recouvre la gestion du trafic et des ouvrages électriques, mécaniques et électromécaniques y relatifs.

Ses compétences concernent aussi la mobilité routière des biens et des personnes, la mise en oeuvre sur le réseau routier des initiatives relatives à l'intermodalité ou encore le développement du réseau cyclable régional wallon.

Son autre grand domaine d'activité concerne les relations avec les pouvoirs locaux. Vis-à-vis de ceux-ci, elle assure la mise en oeuvre du Code de la démocratie locale (qui se traduit par les plans triennaux d'investissements) et du décret octroyant des subventions en matière d'infrastructures sportives.

Les 7 directions territoriales (Namur, Mons, Charleroi, Ottignies, Liège, Verviers et Arlon) gèrent au quotidien et de façon décentralisée (districts et régies) le réseau routier et autoroutier dans la zone géographique de la province, en ce compris les ouvrages d'art et le RAVeL : construction, entretien, impétrants, service d'hiver, police domaniale, avaries, occupation du domaine public, remises aux Domaines, biens concédés (assistance technique à la SOFICO...).

Elles élaborent et suivent les programmes des budgets et des travaux.

Elles sont présentes au sein de la commission provinciale de Sécurité routière.

Elles gèrent les interventions urgentes sur les autoroutes.

Elles participent aux plans communaux de mobilité.

Elles délivrent divers documents ou autorisations : avis sur les permis d'urbanisme et d'exploitation, raccordements d'accès au réseau, permis de circulation sur les autoroutes, signalisation des lieux publics ou privés, etc.

 

Missions de la Direction de la Gestion du Trafic routier :

Cette direction assurer la gestion dynamique et continue du trafic dans une perspective de coopération avec différents acteurs: récolte, traitement, diffusion d’informations routières ainsi que mise en œuvre d’actions de gestion de trafic. Elle prépare, contribue et participe aux plans d’actions en matière de gestion de crise en lien avec le trafic.

Elle gère la permanence d'exploitation du centre PEREX et ce, 24h24 7j/7, l’information routière à l’attention des usagers en partenariat avec différents acteurs, l’infrastructure centrale de télécontrôle des équipements routiers, l’entretien d’équipements ITS et applicatifs informatiques, le développement et la maintenance de l’outil Météoroutes.

Elle assure :

  • la coordination de l'exploitation du réseau autoroutier notamment pour ce qui concerne la planification et l’organisation des chantiers ;
  • le suivi des plans de gestion des trafics interrégionaux et internationaux ;
  • les recensements et les comptages autoroutiers et routiers nécessaires à la connaissance du trafic ;
  • la confection d'études de mobilité et de modèles de trafic ;
  • le traitement et la diffusion de données statistiques relatives au trafic, en ce compris événements et chantiers ;
  • le suivi des projets européens dans le domaine ITS ;
  • le développement des équipements du centre PEREX.

Comment postuler valablement ?

Pour être recevables, les actes de candidature doivent :

  • répondre aux exigences communes et aux exigences reprises dans le profil de la fonction postulée ;
  • être adressés à l'adresse mail suivante : dgo1-01@spw.wallonie.be ;
  • pour le 15 septembre 2017 au plus tard avec la référence "P1A958" ;
  • comprendre une LETTRE DE MOTIVATION et  un CV
  • Ultérieurement, un EXTRAIT DE CASIER JUDICIAIRE  et une COPIE DU DIPLÔME REQUIS (pièces à fournir à l'employeur au plus tard le jour de l'engagement éventuel).

Les dossiers de candidature feront l’objet d’un premier examen par la commission de sélection, destiné à vérifier que les personnes candidates répondent aux exigences générales, de qualification et d’expérience susmentionnées.

Une première présélection pourra être effectuée sur base des lettres de motivation et des curriculum vitae.  La procédure de sélection pourra comporter plusieurs épreuves successives.

 

EXIGENCES COMMUNES POUR TOUT ENGAGEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE RÉGIONALE.

 

Selon les dispositions de l’article 4 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 18.12.2003 relatif aux conditions d’engagement et à la situation administrative et pécuniaire des membres du personnel contractuel, les personnes à engager par contrat de travail doivent satisfaire aux conditions suivantes:

1. jouir des droits civils et politiques ;

2. satisfaire aux lois sur la milice ;

3. justifier de la possession de l’aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer ;

4. être porteur d’un diplôme ou d’un certificat d’étude en rapport avec le niveau de l’emploi à conférer;

5. être d’une conduite correspondant aux exigences de l’emploi à pourvoir ; Ces conditions doivent être maintenues tout au long de l’exécution du contrat.

Certificat de milice

Le certificat de milice ne sera pas exigé.

Diplôme obtenu dans un pays autre que la Belgique

Si votre diplôme a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence à un des diplômes requis pour ce poste délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française de Belgique). Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site d'équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Connaissance de la langue française

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou certificat d’études délivré en français par un établissement d’enseignement belge ou de tout autre pays pour autant que l’enseignement attesté ait été donné dans la langue requise. A défaut de pouvoir produire un tel document, vous devez fournir la preuve de la réussite d’un examen linguistique en langue française organisé par Selor. Cette condition doit être remplie au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de Selor.

Titres de séjour et de travail

Le candidat doit satisfaire aux législations relatives à l’accès au territoire Belge et aux autorisations de travail. Il devra fournir les documents adéquats au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'emploi du Service Public de Wallonie.

Personnes en situation de handicap.

Le Service public de Wallonie (ou nom de l’Organisme d’intérêt général) veille à lutter contre les discriminations et à valoriser les compétences des personnes en situation de handicap.

Si vous souffrez d’un handicap, il vous est possible de demander un aménagement raisonnable de la procédure de sélection. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez informer la personne qui réceptionne les candidatures quand vous postulez. Si votre candidature est retenue, vous devrez fournir une attestation et expliquer les adaptations raisonnables dont vous voudriez bénéficier.

 

Conditions d'engagement et de rémunération

La personne sera engagée dans le cadre d’un contrat d’engagement contractuel dans l’attente du recrutement d’un agent statutaire. Le contrat sera conclu à durée indéterminée avec une clause résolutoire.

Elle bénéficiera du barème de rémunération correspondant au grade A6/1 (à partir de 35 329,46 € annuel brut indexé) ; avec possibilité de valoriser l’ancienneté acquise dans le secteur privé (maximum 6 années) et dans le secteur public (toutes les années sont prises en compte).

Les membres du personnel bénéficient de chèques-repas (valeur faciale de 6,60 € dont 1,24 € constitue la quote-part à charge du membre du personnel), d’une assurance hospitalisation, d’une prime de fin d’année et d’un pécule de vacances. Les frais liés aux parcours domicile/lieu de travail effectués en transport en commun font l’objet d’un remboursement intégral.

Informations complémentaires

  • Concernant la fonction :

  • Concernant les dossiers de candidature :