Actualités

Voir toutes les actualités

1 ANALYSTE COMPTABLE ET BUDGETAIRE (M/F/X)

Type d'offre : Contractuel

Statut : Contrat à durée déterminée (remplacement)

Date de clôture : 15/06/2018

Nombre de postes : 1

Localité : NAMUR

Référence de l'offre : Analyste – Cellule d’appui au Monitoring

Niveau d'études : NIVEAU A (niveau universitaire ou supérieur de type long)

Employeur : Service Public de Wallonie (SPW)

Description de la fonction

Le Service Public de Wallonie recherche un Analyste comptable et budgétaire (M/F/X) au sein de la Cellule d'appui au Monitoring de la DGT (Département du Budget)

 

Domaines d’activité principaux :

- suivi et analyse des exercices budgétaires ;

- établissement de projections budgétaires pluriannuelles.

 

Contenu de la fonction :

Le présent appel vise à pourvoir au poste d’attaché qui interviendra dans les travaux permettant au comité de monitoring budgétaire d’adresser régulièrement un rapport au Gouvernement sur la situation budgétaire et, dans ce cadre, notamment assurer :

- le suivi des recettes (dont les dotations institutionnelles ou assimilées, et les recettes fiscales et non-fiscales), de leur perception et l’actualisation des projections en fonction des derniers paramètres disponibles ;

- le suivi de la consommation des crédits budgétaires ;

- le suivi de l’impact SEC de tous les organismes repris dans le périmètre de consolidation budgétaire, ainsi que l’impact SEC de toutes les missions déléguées et mécanismes de financements alternatifs au regard de ce que le Gouvernement a prévu dans le cadre de son budget ;

- le suivi des fonds budgétaires afin d’en garantir l’impact SEC prévu par le Gouvernement dans le cadre de la confection des budgets ;

- le suivi et l’objectivation régulière de l’encours ;

- le monitoring des rémunérations de la Fonction publique.

 

Lieu de travail : Namur.

 

Profil recherché

Diplôme :

- Diplôme de niveau universitaire ou enseignement supérieur de type long équivalent reconnu et délivré par les universités belges et donnant accès au métier 20 : Diplôme de licencié ou maître/master, à savoir : licence/master en sciences économiques, en politique économique et sociale, en sciences de gestion, en sciences commerciales, en sciences commerciales et financières, en sciences commerciales et consulaires, maître en sciences économiques appliquées, ingénieur de gestion, ingénieur commercial.

 

Expérience requise :

- une expérience du secteur public, de ses domaines d’activités et des fonctions métiers courantes constitue un atout.

 

Compétences techniques :

- Dispositions légales - Connaissance des principes fondamentaux du Droit budgétaire et de la Comptabilité publique ;

- Budget et Finances - Bonne connaissance du budget et des finances de la Région wallonne permettant d’assimiler les procédures liées à l’élaboration et à la mise en œuvre du Budget (suivi des recettes - dont les dotations institutionnelles ou assimilées, et les recettes fiscales et non fiscales -, de leur perception et l’actualisation des projections en fonction des derniers paramètres disponibles, suivi de la consommation des crédits budgétaires, suivi de l’impact SEC des organismes repris dans le périmètre de consolidation budgétaire, suivi des fonds budgétaires, suivi et objectivation régulière de l’encours, …) ;

- Budget et Finances - une bonne connaissance de la Loi Spéciale de Financement et de la 6ème Réforme de l’Etat est un atout ;

- Informatique - Utiliser les fonctionnalités d’une suite bureautique (traitement de texte, tableur, logiciel de présentation et messagerie électronique) => connaissances approfondies requises, spécifiquement concernant le logiciel Excel ;

- Informatique - Utiliser les fonctionnalités de base d’un logiciel spécifique ;

- Rédaction - S’exprimer par écrit dans un langage précis, grammaticalement correct et compréhensible pour le destinataire ;

- Langues - Une bonne connaissance du néerlandais constitue un atout.

 

Compétences comportementales :

- Conscience professionnelle, discrétion et secret professionnel ;

- Disponibilité et flexibilité dans les horaires de travail ;

- Disposer d’une bonne résistance au stress ;

- Proactivité et approche dynamique du travail ;

- Rigueur dans l’exercice des missions : réaliser son travail avec exactitude, méthode et précision ;

- Capacité à s’intégrer et à travailler en équipe dans le respect de la hiérarchie ;

- Communication orale – S’exprimer oralement dans un langage précis, grammaticalement correct et compréhensible pour le destinataire ;

- Capacité à partager et faire circuler l’information en général ;

- Capacité à faire état des difficultés éventuelles rencontrées dans l’exercice des tâches et missions et à proposer des pistes de solution.

 

Employeur détail

Le Service public de Wallonie est un ministère issu de la fusion et de la modernisation de deux ministères régionaux de taille comparable (le Ministère de la Région wallonne et le Ministère wallon de l’Equipement et des Transports). Ce ministère dénommé SPW est une administration dépendant du Gouvernement wallon. Il assure l’exercice de fonctions collectives au bénéfice de chaque citoyen et usager, comme de l’ensemble du corps social. Il représente une organisation constituée d’une dizaine de milliers de personnes, exerçant des activités au départ de sites centraux principalement situés à Namur et de sites locaux (pour les missions de service public « de proximité ») dispersés partout en Wallonie.

 

Missions générales de la Direction générale transversale du Budget, de la Logistique et des Technologies de l’information et de la communication – Pôle Budget - Finances

La Direction générale transversale du Budget, de la Logistique et des Technologies de l’information et de la communication assure ses missions suivant trois pôles de compétences :

- La gestion du budget, de la comptabilité et de la trésorerie de la Wallonie ;

- La gestion informatique de l’administration et des cabinets ministériels (matériel, logiciels, applications).

- La gestion des biens immobiliers appartenant à la Région, des biens mobiliers – en ce compris le parc automobile – et des consommables (cafétérias, vêtements de travail …) ainsi que la production de documents (écrits, visuels ou multimédias) ;

Le pôle Budget-Finances assure la gestion du Budget, de la Comptabilité et de la Trésorerie régionale.

Dans ce cadre, il participe à la gestion de la dette, à l’élaboration et à l’exécution des budgets ainsi qu’à la tenue de la comptabilité et de la trésorerie de la Région, en coordination avec les directions générales, les cabinets ministériels, la Cour des comptes, les organismes d’intérêt public et les institutions financières.

Par ailleurs, le pôle budget-Finances fournit au Gouvernement wallon une expertise dans les matières budgétaires, comptables et financières, en étant garant du respect des réglementations en vigueur dans ces matières.

 

Missions du Département du Budget 

Le département du Budget est au cœur de la politique budgétaire de la Région. Il travaille en collaboration étroite avec le cabinet du Ministre en charge de cette matière, et en appui s’il échet des divers cabinets ministériels et départements de l’Administration.

De l’analyse des prévisions budgétaires des départements administratifs et ministériels, au contrôle de l’exécution des budgets votés par le législateur, représentant pour 2014 plus de 7,8 milliards EUR, telle est l’étendue de ses missions.

Il a coordonné en 2013 quatre directions - Budget, Contrôle budgétaire, Études et Programmation et Assistance.

Les moyens du département sont essentiellement humains, quelque 45 collaborateurs, en assurant la mise à disposition de personnel, notamment de secrétariat, aux Inspecteurs des finances accrédités auprès de la Région par exemple.

Par ailleurs, les missions confiées au Département du Budget sont les suivantes :

• Préparer, suivre et contrôler l’exécution du budget de la Région wallonne ;

• Assurer la coordination et les échanges avec le Secrétariat général, les différentes Directions générales, les Cabinets ministériels, l’Inspection des finances, la Cour des comptes et les autorités fédérales en matière budgétaire ;

• Assurer l’analyse prospective budgétaire et l’analyse de l’impact des décisions politiques sur les objectifs budgétaires ;

• Fournir au Gouvernement wallon une expertise et des avis sur le budget de la Région ;

• Assister le Gouvernement dans l’élaboration et la justification du budget de la Région, ses adaptations, sa mise en œuvre et son rapportage vers les instances concernées ;

• Assister les Directions générales (y compris le Secrétariat général) dans l’élaboration, l’exécution, le suivi et le rapportage de leurs activités en termes budgétaires ;

• Développer et fournir un cadre commun et des outils permettant de transposer et lier les objectifs stratégiques et opérationnels de la Région aux ressources et moyens budgétaires mis en œuvre pour leur réalisation ;

• Assurer le respect des régies et réglementations en vigueur en matière de gestion budgétaire et comptable tant dans les volets recettes que dépenses ;

• Proposer des modifications légales et réglementaires et adaptations budgétaires lorsque nécessaire et justifié.

 

Mission spécifique dévolue au Comité de monitoring budgétaire

En juillet 2014, le Gouvernement a fixé diverses balises en matière de « Gouvernance budgétaire et fiscale », à savoir que :

Le Gouvernement resserrera le pilotage budgétaire de l’ensemble des administrations et des entités qui lui sont liées. Pour ce faire, il renforcera l’efficacité des outils de gestion et de projection pluriannuelle budgétaire, financière et fiscale, améliorera le contrôle des dépenses et la perception et le suivi des recettes, développera les outils de gestion de la trésorerie et de la dette et impliquera davantage les services administratifs compétents.

A cette fin, le Gouvernement veillera notamment à :

- Mettre en place un « Comité de monitoring », qui assurera le suivi des exercices budgétaires, tant en dépenses qu’en recettes, ainsi que la préparation des projections budgétaires sur base desquelles auront lieu les travaux du Gouvernement. Le rôle du Comité sera donc d’objectiver de manière régulière la situation budgétaire (tant en dépenses qu’en recettes) ;

- Assurer à la Direction générale du Budget les moyens humains et techniques nécessaires au parfait accomplissement des nouvelles missions qui lui sont confiées à travers le Comité de monitoring ;

- Développer au sein de l’administration du Budget un « simulateur », outil informatique souple permettant d’une part de faire le suivi en continu des impacts sur le budget, et sur les projections budgétaires pluriannuelles, des décisions prises par le Gouvernement et des autres facteurs externes, notamment l’évolution de l’environnement macroéconomique, et d’autre part, de constituer un outil d’aide à la décision au service du Gouvernement ;

Ces balises en termes de gouvernance budgétaire se sont traduites par la mise en place du Comité de monitoring budgétaire de la Région dès juillet 2014 et par la constitution de la Cellule d’appui au Monitoring chargée de préparer ses travaux.

 

 

 

Comment postuler valablement ?

Pour être recevables, les actes de candidature doivent :

- répondre aux exigences communes et aux exigences reprises dans le profil de la fonction postulée ;

- être adressés par mail à Monsieur Eric DEGROS, Inspecteur général, à l’adresse recrutement.budget@spw.wallonie.be pour le 15 juin 2018 à minuit au plus tard.

- comprendre un CURRICULUM VITAE et une LETTRE DE MOTIVATION spécifique à la fonction, avec la référence : « Analyste – Cellule d’appui au Monitoring »

- comprendre une COPIE DU DIPLÔME requis pour la fonction.

 

Ultérieurement, un EXTRAIT DE CASIER JUDICIAIRE (cette dernière pièce doit être fournie à l'employeur au plus tard le jour de l'engagement éventuel Les dossiers de candidature feront l’objet d’un premier examen par la commission de sélection, destiné à vérifier que les personnes candidates répondent aux exigences générales, de qualification et d’expérience susmentionnées.

Une première présélection pourra être effectuée sur base des lettres de motivation et des curriculum vitae.

La Commission de sélection pourra limiter à dix le nombre de personnes à auditionner. La procédure de sélection pourra comporter plusieurs épreuves successives.

 

 

EXIGENCES COMMUNES POUR TOUT ENGAGEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE RÉGIONALE.

 

Selon les dispositions de l’article 4 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 18.12.2003 relatif aux conditions d’engagement et à la situation administrative et pécuniaire des membres du personnel contractuel, les personnes à engager par contrat de travail doivent satisfaire aux conditions suivantes:

1. jouir des droits civils et politiques ;

2. satisfaire aux lois sur la milice ;

3. justifier de la possession de l’aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer ;

4. être porteur d’un diplôme ou d’un certificat d’étude en rapport avec le niveau de l’emploi à conférer;

5. être d’une conduite correspondant aux exigences de l’emploi à pourvoir ; Ces conditions doivent être maintenues tout au long de l’exécution du contrat.

Certificat de milice

Le certificat de milice ne sera pas exigé.

Diplôme obtenu dans un pays autre que la Belgique

Si votre diplôme a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence à un des diplômes requis pour ce poste délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française de Belgique). Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site d'équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Connaissance de la langue française

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou certificat d’études délivré en français par un établissement d’enseignement belge ou de tout autre pays pour autant que l’enseignement attesté ait été donné dans la langue requise. A défaut de pouvoir produire un tel document, vous devez fournir la preuve de la réussite d’un examen linguistique en langue française organisé par Selor. Cette condition doit être remplie au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de Selor.

Titres de séjour et de travail

Le candidat doit satisfaire aux législations relatives à l’accès au territoire Belge et aux autorisations de travail. Il devra fournir les documents adéquats au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'emploi du Service Public de Wallonie.

Personnes en situation de handicap.

Le Service public de Wallonie (ou nom de l’Organisme d’intérêt général) veille à lutter contre les discriminations et à valoriser les compétences des personnes en situation de handicap.

Si vous souffrez d’un handicap, il vous est possible de demander un aménagement raisonnable de la procédure de sélection. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez informer la personne qui réceptionne les candidatures quand vous postulez. Si votre candidature est retenue, vous devrez fournir une attestation et expliquer les adaptations raisonnables dont vous voudriez bénéficier.

 

Conditions d'engagement et de rémunération

L’agent sera engagé dans le cadre d’un contrat de remplacement à mi-temps jusqu’au 15 février 2019.

Il bénéficiera du barème de rémunération correspondant au grade A6 à partir de 35.329,46 € (annuel brut indexé) ; avec possibilité de valoriser l’ancienneté acquise dans le secteur privé (maximum 6 années) et dans le secteur public (toutes les années sont prises en compte).

Les membres du personnel bénéficient de chèques-repas, d’une assurance hospitalisation, d’une prime de fin d’année et d’un pécule de vacances. Les frais liés aux parcours domicile/lieu de travail effectués en transport en commun font l’objet d’un remboursement intégral.

Le personnel du département est équipé de matériel pc portable et il est doté d’un gsm.

L’unique site d’implantation du département du Budget est contigu à la gare de Namur et dispose d’un accès direct aux voies ferrées.

 

L’entrée en fonction est souhaitée entre le 30 juin et le 15 septembre 2018.

 

 

Informations complémentaires

• Concernant la fonction : Monsieur Eric DEGROS, Inspecteur général, Département du Budget - 081/77.23.01 – eric.degros@spw.wallonie.be ou Madame Julie DUBOIS, Expert, Cellule d’appui au Monitoring - 081/77.23.17 – julie.dubois@spw.wallonie.be