1 CHEF DE PROJETS EXPERT (M/F/X)

Type d'offre : Contractuel

Statut : Contrat à durée indéterminée

Date de clôture : 31/01/2018

Nombre de postes : 1

Localité : NAMUR

Référence de l'offre : N°1111 Expert_Chef de projet SCIP

Niveau d'études : NIVEAU A (niveau universitaire ou supérieur de type long)

Employeur : Institut du Patrimoine wallon (IPW)

Description de la fonction

Le Service Public de Wallonie recherche un chef de projet EXPERT (M/F/X) pour le Single Point Of Contact wallon (SPOC) de la Structure de Coordination de l’Information patrimoniale (SCIP) de la DGO7

 

Finalités de la fonction :

Participer à la création et assurer la coordination et la supervision de l’équipe du SPOC wallon de la SCIP (métiers, projets, services aux parties) dont la principale tâche est de recevoir et opérationnaliser les demandes d’accès à des données patrimoniales par des demandeurs wallons.

Assurer les liens avec le secrétariat interfédéral de la SCIP, la préparation des conseils d’administration pour les administrateurs wallons, ainsi que le fonctionnement et s’assurer du suivi de l’examen des demandes d’accès. Définir également les processus.

Mettre en place une collaboration efficiente entre la DGO7 et la DGO5 afin d’optimaliser la gestion des dossiers en provenance des pouvoirs locaux.

Ceci sur base de l’accord intervenu entre l’Etat fédéral et le Régions, le 18 avril 2014, aux différents single point of contact (SPOC) régionaux et aux utilisateurs.)

 

Domaines principaux d'activités :

Les fonctions du coordinateur et gestionnaire de projets relevant du SPOC wallon de la SCIP sont :

  • coordination de l’équipe du Single Point Of Contact wallon de la SCIP et liens avec le secrétariat interfédéral de la SCIP, en ce compris s’assurer du suivi de l’examen des demandes d’accès à l’information patrimoniale introduites par des demandeurs wallons ;
  • assurer, en lien avec les administrateurs wallons, la préparation des conseils d’administration de la SCIP.
  • définition des processus de fonctionnement et rédaction des procédures de travail.
  • conception, mise en œuvre et/ou accompagnement de projets visant au développement de stratégies, de méthodologies et d’outils de gestion en appui au management
  • développement d’outils de suivi standardisés (indicateurs, tableaux de bord, analyses statistiques et/ou outils d’évaluation, …)
  • contribution, au besoin, à la rédaction de documents administratifs (rapports, synthèses, procès verbaux de réunions, …)
  • présentations orales et/ou écrites des projets développés à l’aide de supports de communication (visuels, écrits, audiovisuels, …).
  • planification, organisation et conduite de réunions.

 

Lieu de travail : Namur comme résidence administrative mais déplacements à prévoir vers Bruxelles

 

Lieu de travail : Namur

 

Profil recherché

Diplôme :

Licence/Master

 

Expérience :

6 ans d’expérience minimum comprenant obligatoirement une expérience en gestion de projet et en gestion d’équipe

Si possible, une expérience en matière d’échange de données patrimoniales

 

L’expérience dans un (si possible plusieurs) domaine métier et un (si possible plusieurs) domaine fonctionnel ci-dessous sera un plus :

  • législation et procédure applicables en matière de protection de vie privée ;
  • projets techniques en matière d’échange électronique de données
  • connaissance minimum de l’administration fédérale de la Documentation patrimoniale et de son fonctionnement ;
  • Informatique décisionnelle (Rapport / Tableaux de bords).
  • connaissance orale et écrite du néerlandais

 

Compétences techniques

  • gestion de projets – Concevoir et gérer des projets en mobilisant des ressources humaines, techniques et/ou financières et en respectant les conditions et les délais prévus ;
  • conception d’outils de gestion – Réaliser des tableaux de bord et/ou des banques de données ;
  • conduite de réunions – Planifier, organiser et animer des réunions en permettant à chacun de s’exprimer ;
  • rédaction – S’exprimer par écrit dans un langage précis, grammaticalement correct et compréhensible pour le destinataire ;
  •  prise de parole en public – Réaliser une présentation orale en utilisant un ou plusieurs supports (oral, écrit, dématérialisé) de communication ;
  • dispositions légales - Respecter les dispositions légales, les procédures, les normes et/ou les réglementations en vigueur ;
  • outils - Utiliser les fonctionnalités avancées d’une suite bureautique (traitement de texte, tableur, logiciel de présentation et messagerie électronique).

 

Compétences comportementales :

 

  • planification du travail - Organiser son travail en tenant compte des délais et des priorités et en veillant à optimiser l'utilisation des ressources
  • adaptabilité - Ajuster sa méthode de travail à l’évolution des circonstances et des exigences de la situation ;
  • orienté résultats - Concrétiser les objectifs en atteignant les résultats selon les modalités et les délais prévus ;
  • résolution de problèmes - Proposer et mettre en place des solutions face à un problème en tenant compte de sa propre expérience, de la situation, des enjeux et des intervenants
  • synthèse - Avoir une vue d’ensemble d’un problème et pouvoir en résumer les points essentiels. Capacité de structurer, d’objectiver et de synthétiser
  • relationnel - Capacité de construire une relation de confiance avec les partenaires de la SCIP. Excellente capacité de communication orale et écrite. Didactique. Bonne capacité d’écoute et de reformulation. Savoir soutenir et conseiller les collaborateurs, les collègues afin de leur permettre de contribuer de manière optimale à la réalisation du projet et des missions de la SCIP.
  • rigoureux et méthodique
  • ouvert au changement et flexible
  • bonne approche stratégique, autant théorique que pratique.
  • polyvalent
  • résistant au stress – capable de répondre de manière organisée à des sollicitations multiples en définissant des priorités

 

Employeur détail

La Direction générale opérationnelle de la Fiscalité aborde le fonctionnement de son organisation par une approche processus.

Les missions actualisées de la direction sont présentées ci-dessous selon cette approche :

La DGO 7 établit la juste taxation (y compris l’octroi d’éventuelles réductions/exonérations) des taxes et redevances wallonnes suivantes :

  • la redevance télévision ;
  • la taxe sur les automates ;
  • la taxe sur les jeux et paris ;
  • la taxe sur les appareils automatiques de divertissement ;
  • la taxe sur les sites d’activité économique désaffectés ;
  • la taxe sur les mâts, pylônes ou antennes affectés à la réalisation, directement avec le public, d’une opération mobile de télécommunications par l’opérateur d’un réseau public de télécommunications ;
  • les taxes de circulation et de circulation complémentaire des véhicules ;
  • la taxe de mise en circulation des véhicules, y compris le volet écomalus ;
  • l’eurovignette remplacée au 1er avril 2016 par le prélèvement kilométrique à charge des poids lourds pour l’utilisation des routes.

La DGO 7, dans un souci permanent d’équité fiscale, exerce des contrôles nécessaires pour combattre toute tentative de fraude en vue d’éluder les impôts wallons.

La DGO 7 gère les éventuelles contestations, découlant principalement d’informations erronées/absentes lors de la taxation, de manière rigoureuse, dans le respect des délais.

Le Département du Support opérationnel (DSO) où se situe le secrétariat wallon de la SCIP est l’un des 6 départements de la DGO7 mais à la différence des autres qui sont spécialisés dans une ou plusieurs matières, il a une vocation, comme son nom l’indique, de support à l’ensemble de la direction général et ce de manière transversale.

Il a été créé par l’arrêté du gouvernement du 24/09/2015 et publié le 10/10/2015 et doté de 3 directions chargées de matières transversales qui sont:

  • le juridique et judiciaire (disposant cependant d’une cellule métier sur les transmissions d’entreprise);
  • la communication tant interne qu’externe en ce compris les relations avec les redevables (citoyens et entreprises);
  • l’optimisation des processus et les travaux d’analyses nécessaires aux développements et la gestion des logiciels informatiques spécifiques à la Direction générale.

 

 

Missions du SPOC Wallon :

Suite à l’accord de coopération du 18 avril 2014 entre l’Etat fédéral, la Région flamande, la Région wallonne et la Région de Bruxelles- Capitale concernant la Structure de Coordination de l’information patrimoniale, la SCIP (Structure de coordination de l’Information patrimoniale) a été créée.

Chaque région est maintenant chargée de mettre en place au sein d’une de ses administrations un « SPOC »

Pour la Wallonie, il a été décidé de loger ce SPOC au sein de la DGO7.

Dans les faits, il faut d’abord insister avant tout traitement des dossiers de demandes d’accès à des données, sur le fait que toute une série de travaux sera à mener pour mettre en place la SCIP (dont certains ne concernent que le SPOC wallon et dont d’autres nécessitent la participation à de nombreux groupes de travail juridique, techniques, administratif, stratégique au-delà des seuls conseils d’administrations de la SCIP).

Les différents travaux sont explicités comme suit :

•    Préparer les instructions et processus de travail (ceci nécessitant notamment la participation à 2 groupes de travail transversaux, le juridique et l’IT qui se réunissent environ une fois par mois mais qui doivent être préparés et dont il faut assurer le suivi) pour les agents du SPOC wallon mais aussi participer à ces travaux pour le secrétariat interfédéral

•    Créer un template pour le catalogue des sources authentiques patrimoniales et faire le recensement (cela en collaboration avec la BCED) de toutes les sources authentiques wallonnes qui contiendraient des données patrimoniales)

•    Etablir un plan stratégique triennal pour la SCIP

•    Etablir et assurer le suivi du budget de la SCIP

•    Etablir un registre des droits d’accès de la SCIP

•    Etablir le processus Audit – processus Privacy

•    S’entendre avec la DGT-DTIC pour implémenter les flux d’échanges de données sur la plateforme technique de la BCED

•    Etablir un plan de communication global pour la SCIP et un plan de communication spécifique au SPOC wallon

•    Définir l’organisation du SPOC wallon et ses méthode de travail internes

•    Etablir un processus spécifique quant aux demandes introduites par les communes et provinces

 

Pour les dossiers proprement dit, le SPOC wallon doit recevoir la demande d’accès aux données, en accuser réception en transmettant un formulaire à compléter, recevoir le formulaire, voir si les réponses sont complètes, généralement prendre contact avec le demandeur pour préciser sa requête (dans certains cas, il s’agira également de l’aider à constituer son dossier complet lorsque celui-ci nécessite des autorisations « vie privée » ce qui représente une semaine complète de travail environ).

Comment postuler valablement ?

Pour être recevables, les actes de candidature doivent :

  • Répondre aux exigences communes et aux exigences reprises dans le profil de la fonction postulée ;
  • Etre adressés à la Direction de la sélection pour le 31 janvier 2018 au plus tard :
    • via le formulaire en ligne
  • Comprendre une LETTRE DE MOTIVATION spécifique à la fonction, avec la référence : « N°1111 Expert_Chef de projet SCIP » et annexée au formulaire en ligne
  • Comprendre une COPIE DU DIPLÔME requis pour la fonction annexée au formulaire en ligne ;

Ultérieurement, un EXTRAIT DE CASIER JUDICIAIRE (cette dernière pièce doit être fournie à l'employeur au plus tard le jour de l'engagement éventuel

Les dossiers de candidature feront l’objet d’un premier examen par la commission de sélection, destiné à vérifier que les personnes candidates répondent aux exigences générales, de qualification et d’expérience susmentionnées.

Une première présélection pourra être effectuée sur base des lettres de motivation et des curriculum vitae. La procédure de sélection pourra comporter plusieurs épreuves successives.

Les actes de candidatures se feront en ligne. Si vous éprouvez des difficultés concernant votre candidature en ligne, vous pouvez nous contacter au 081/24.96.40.

 

EXIGENCES COMMUNES POUR TOUT ENGAGEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE RÉGIONALE.

Selon les dispositions de l’article 4 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 18.12.2003 relatif aux conditions d’engagement et à la situation administrative et pécuniaire des membres du personnel contractuel, les personnes à engager par contrat de travail doivent satisfaire aux conditions suivantes:

1. jouir des droits civils et politiques ;

2. satisfaire aux lois sur la milice ;

3. justifier de la possession de l’aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer ;

4. être porteur d’un diplôme ou d’un certificat d’étude en rapport avec le niveau de l’emploi à conférer;

5. être d’une conduite correspondant aux exigences de l’emploi à pourvoir ; Ces conditions doivent être maintenues tout au long de l’exécution du contrat.

Certificat de milice

Le certificat de milice ne sera pas exigé.

Diplôme obtenu dans un pays autre que la Belgique

Si votre diplôme a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence à un des diplômes requis pour ce poste délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française de Belgique). Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site d'équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Connaissance de la langue française

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou certificat d’études délivré en français par un établissement d’enseignement belge ou de tout autre pays pour autant que l’enseignement attesté ait été donné dans la langue requise. A défaut de pouvoir produire un tel document, vous devez fournir la preuve de la réussite d’un examen linguistique en langue française organisé par Selor. Cette condition doit être remplie au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de Selor.

Titres de séjour et de travail

Le candidat doit satisfaire aux législations relatives à l’accès au territoire Belge et aux autorisations de travail. Il devra fournir les documents adéquats au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'emploi du Service Public de Wallonie.

Personnes en situation de handicap.

Le Service public de Wallonie (ou nom de l’Organisme d’intérêt général) veille à lutter contre les discriminations et à valoriser les compétences des personnes en situation de handicap.

Si vous souffrez d’un handicap, il vous est possible de demander un aménagement raisonnable de la procédure de sélection. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez informer la personne qui réceptionne les candidatures quand vous postulez. Si votre candidature est retenue, vous devrez fournir une attestation et expliquer les adaptations raisonnables dont vous voudriez bénéficier.

 

Conditions d'engagement et de rémunération

L’agent sera engagé dans le cadre d’un contrat d’engagement contractuel

Contrat d’EXPERT  à durée indéterminée

L’expert bénéficiera du barème de rémunération correspondant au grade A6 (à partir de 34.636,97 € annuel brut indexé); avec possibilité de valoriser l’ancienneté acquise dans le secteur privé (maximum 6 années) et dans le secteur public (toutes les années sont prises en compte).

Les membres du personnel bénéficient de chèques-repas, d’une assurance hospitalisation, d’une prime de fin d’année et d’un pécule de vacances. Les frais liés aux parcours domicile/lieu de travail effectués en transport en commun font l’objet d’un remboursement intégral.

Informations complémentaires

Concernant la fonction : Département du support opérationnel  – Secrétariat de Monsieur Benoit Wanzoul, Inspecteur général -081/ 330 336 ou par mail au secretariat.ig.supop.dgo7@spw.wallonie.be

Concernant les dossiers de candidature : Madame Virginie HERMANS, Attachée, – Direction de la sélection – 081/249645 – virginie.hermans@spw.wallonie.be