1 SPÉCIALISTE EN RECHERCHE ET INNOVATION (M/F/X)

Type d'offre : Contractuel

Statut : Contrat à durée indéterminée (avec clause résolutoire)

Date de clôture : 15/08/2018

Nombre de postes : 1

Localité : NAMUR (Jambes)

Référence de l'offre : DGO7 - Spécialiste en recherche et innovation BET AS PO7A0051

Niveau d'études : NIVEAU A (niveau universitaire ou supérieur de type long)

Employeur : Service Public de Wallonie (SPW)

Description de la fonction

Le Service Public de Wallonie recherche 1 Spécialiste en recherche et innovation (M/F/X) au sein du Département du support opérationnel de l’Administration fiscale wallonne (DGO7)

 

Finalité de la fonction :

Contribuer au développement économique de la Wallonie en soutenant la recherche scientifique et l’innovation.

Ceci se traduisant au sein de l’Administration fiscale wallonne par :

  • contribuer aux projets de dématérialisation des documents reçus et expédiés,
  • venir en support des équipes en charge de l’impression puis de l’expédition des courriers/factures aux redevables.

 

Domaines principaux d’activités :

De manière générale (liés à la fonction) :

  • conception, coordination et réalisation, de manière pérenne, de projets complexes et pluridisciplinaires qui requièrent notamment l’utilisation de connaissances en matière de recherche scientifique ou de valorisation des résultats de recherche, d’outils de gestion de l’innovation ou d’innovation technologique et qui nécessitent la coordination de plusieurs intervenants internes et/ou externes;
  • coordination et gestion du suivi des dossiers en matière de recherche et d’innovation en s’appuyant sur une expérience large et de haut niveau;
  • élaboration d’avis techniques et de rapports scientifiques nécessitant des compétences particulières et tenant compte des procédures liées au(x) décret(s);
  • vérification du contenu (objectif, plan de travail et budget) et du caractère innovant des projets;
  • réalisation d’analyses sur dossier et sur le terrain;
  • élaboration de conseils d’opportunité en matière de développement socio-économique, de recherche scientifique et d’innovation aux intervenants internes et externes;
  • négociation et rédaction de conventions;
  • suivi de l’évolution et du développement d’outils et de techniques par la réalisation d’une veille scientifique et technologique relative à sa spécialisation, via la participation à des comités d’accompagnement, des commissions techniques et à des réunions de coordination tant en Belgique qu’à l’étranger;
  • référent dans sa matière pour toute question relative aux matières de recherche scientifique, d‘innovation en veillant notamment à maintenir ses connaissances à jour.

 

De manière spécifique (liés au poste à pourvoir) :

  • suivi des évolutions technologiques en matière de dématérialisation de documents (notification électronique, scannage avec OCR, aposition de codes barres et codes QR, la mise en place d’outils GED,…);
  • suivi des évolutions technologiques en matière d’impressions de masses de documents (dernières technologies et outils disponibles, réductions des coûts d’impressions,…) ;
  • prise en charge du rôle de chef de projet pour concrétiser les proposition d’innovations dans les 2 matières ci-dessus validées par le comité de direction ;
  • suivi des échéanciers et la coordination des nombreux intervenants en matière de scannage et d’impression;
  • suivi de l’implémentation des exigences métier (modification des templates des différents documents devant être imprimés,…) ;
  • veiller à initier les travaux nécessaires pour la mise à jour des systèmes, notamment logiciel de scannage et GED, de la DGO7 pour assurer la bonne récupération et transmission dans les applications adéquates des documents scannés par les équipes « courriers » et générés par les équipes d’impression ;
  • l’organisation et le support aux tests pour le métier.

 

Lieu de travail : Namur (Jambes – 29 Avenue Gouverneur Bovesse)

Profil recherché

1. Diplôme requis

-Docteur en sciences ou en sciences chimiques ;

-Informaticien ;

-Ingénieur agronome, option agronomie;

-Ingénieur agronome, option eaux et forêts ;

-Ingénieur civil, option chimie et industrie agricole, chimie ;

-Ingénieur civil, option électricité, mécanique, physique, métallurgie, électromécanique, électronique, et télécommunications ;

-Ingénieur civil, option mines et géologie ;

-Ingénieur civil, option travaux publics et constructions ;

-Médecin ;

-Pharmacien ;

-Vétérinaire ;

-Economiste ;

-Ingénieur industriel, option agronomie ;

-Ingénieur industriel, option chimie ;

-Ingénieur industriel, option électricité mécanique, électromécanique, électronique et télécommunications ;

-Ingénieur industriel, option travaux publics et construction ;

-Licencié en sciences (physique, chimie, biologie, géologie, biochimie,…) ;

-Licencié en sciences politiques.

 

ET

 

2. Exigence d'une expérience professionnelle de haut niveau en rapport avec la fonction, relative à des connaissances pratiques ou à l’exercice d’activités antérieures (soit 6 ans, soit 2 ans + diplôme(s) complémentaire(s) ou doctorat en rapport avec la fonction)

Elle doit comprendre soit :

• une participation à des projets de recherche réalisés au sein d’une entreprise ou dans une institution de recherche (université, centre de recherche, organisme public de recherche, …) ;

• une participation au développement d’un produit, procédé ou service innovant sur le plan technologique dans une entreprise ou une institution de recherche ;

• la réalisation d’évaluations de dossiers de financement de projets d’innovation et/ou de recherche.

 

ET

 

3. Exigence d’un diplôme, d'une certification ou de connaissances spécifiques ayant fait l’objet d’une validation ou d’une formation de minimum 180h ne conduisant pas à un diplôme ou à un certificat en matière de recherche scientifique ou d’innovation technologique ou de valorisation des résultats de recherche ou d’outils de gestion de l’innovation.

La preuve du fait de disposer d’un diplôme, d’une certification, de connaissances spécifiques ayant fait l’objet d’une validation, d’une formation de minimum 180h ne conduisant pas à un diplôme ou à un certificat, doit être apportée en matière de :

A. Recherche scientifique et innovation technologique

A titre d’exemple :

• Doctorat (3ème cycle) ou Diplôme d’études spécialisées (DES) ou Diplôme d’études approfondies 5DEA) ou Master complémentaire (2ème cycle) ou Master de spécialisation (2ème cycle) obtenu dans une université ou haute école dans un des secteurs suivants :

o Sciences et techniques (tous domaines)

o Santé (tous domaines)

• Reconnaissance académique relative à ces domaines ;

• Certificat universitaire dans le domaine des Sciences et Techniques ;

• Certificat validant une connaissance spécifique dans les secteurs de sciences et techniques ou Santé;

• Connaissance et expérience dans la recherche (chercheur ou assistant universitaire au moins 4 ans au sein des facultés dans les secteurs des Sciences et Techniques ou Santé)

Liste indicative :

• Master de spécialisation en droit des Technologies de l’Information et de la Communication (MC en DTIC) ;

• Formation certifiée en Big data/analyse de données ;

• Formation certifiée en master data management ;

• Master de spécialisation en sciences des données, Big data ;

• Formation certifiée en intelligence artificielle ;

• Master de spécialisation en informatique et innovation ;

• Master de spécialisation en nanotechnologie

 

B. Valorisation des résultats de recherche

A titre d’exemple :

• Doctorat (3ème cycle) ou Diplôme d’études spécialisées (DES) ou Diplôme d’études approfondies (DEA) ou Master complémentaire (2ème cycle) ou Master de spécialisation (2ème cycle) obtenu dans une université ou haute école dans le secteur des sciences humaines et sociales dans les domaines suivants :

o Sciences économiques et de gestion ;

o Sciences politiques et sociales ;

o Finances

• Reconnaissance académique relative à ces domaines ;

• Connaissance approfondie de l’économie wallonne ou européenne : économie, gestion d’entreprises, entrepreneuriat, sciences politiques, études européennes relations internationales, prospectives, recherche participative, réseaux européens, droit des sociétés, politiques publiques…

Liste indicative :

• Diplôme complémentaire en gestion ;

• Certificat universitaire en évaluation des politiques publiques ;

• Certificat d’université en Gouvernance d’entreprise ;

• Certificat interuniversitaire en Analyse prospective ;

• Spécialisation en communication et affaires européennes

 

C. Outils de gestion de l’innovation

A titre d’exemples et à valider par un certificat :

• Connaissance approfondie des outils de gestion de l’innovation : gestion de l’innovation, propriété intellectuelle, gestion du changement, gestion des risques, gestion de la qualité, …

Liste indicative :

• Certificat d’université en Gestion de l’innovation ;

• Certificat universitaire en droit de la Propriété intellectuelle ;

• Executive Programme en Gestion de l’Innovation ;

• Formation certifiée en ITIL;

• Master complémentaire en gestion ;

• Spécialisation en gestion de la qualité dans les industries agro-alimentaires ;

• Certificat d’université en Management Qualité Sécurité Environnement (QSE)…

 

ET

 

4. Permis de conduire

 

 

Compétences techniques :

Générale pour la fonction

  • spécialisation technique – Utiliser des connaissances techniques précises et étendues afin de résoudre des situations et/ou des problèmes complexes et variés ;
  • gestion de projets complexes – Concevoir, mettre en œuvre et assurer le suivi de projets stratégiques faisant appel à des compétences de pointe et nécessitant la collaboration d’une équipe pluridisciplinaire ;
  • compréhension – Comprendre des schémas et/ou des documents techniques ;
  • rédaction – S’exprimer par écrit dans un langage précis, grammaticalement correct et compréhensible pour le destinataire ;
  • dispositions légales et normatives – Appliquer et faire respecter les dispositions légales, les procédures, les normes et/ou les réglementations en vigueur

 

Spécifiques au poste à pourvoir

  • analyse technique – Recueillir, relier et interpréter des données techniques ;
  • compréhension – Comprendre des schémas et des documents techniques ;
  • expression orale – s’exprimer oralement dans un langage précis, grammaticalement correct et compréhensible pour le destinataire.

 

Compétences comportementales :

Générale pour la fonction

  • planification du travail – Organiser son travail en tenant compte des délais et des priorités ;
  • esprit critique – Se forger sa propre opinion en relativisant les informations disponibles ;
  • polyvalence – Passer aisément d’une activité et/ou d’un projet à un autre en fonction des besoins du service ;
  • travailler en équipe – Créer et améliorer l’esprit d’équipe en partageant ses avis et ses idées et en contribuant à la résolution de conflits entre collègues ;
  • assertivité – Défendre un point de vue ou l’application d’une règle par un échange positif en préservant la qualité des relations professionnelles.

 

Spécifiques au poste à pourvoir

  • adaptabilité – ajuster sa méthode de travail à l’évolution des circonstances et des exigences de la situation ;
  • atteindre les objectifs – s’impliquer et démontrer de la volonté et de l’ambition afin de générer des résultats et assumer la responsabilité de la qualité des actions entreprises ;
  • autonomie – accomplir son travail sans supervision directe.

 

Connaissances requises

Nécessité de connaissances en matière de dématérialisation (notification électronique de documents, scannage intelligent, gestion électronique de documents,…).

Des connaissances en matière d’impressions de masse de documents est un atout.

 

METHODOLOGIE DE COMPARAISON DES TITRES ET MERITES

Epreuve écrite, entretien et analyse du CV

 

 

 

 

Employeur détail

Missions générales de la DGO7

La Direction générale opérationnelle de la Fiscalité aborde le fonctionnement de son organisation par une approche processus.

Les missions actualisées de la direction sont présentées ci-dessous selon cette approche :

La DGO 7 établit la juste taxation (y compris l’octroi d’éventuelles réductions/exonérations) des taxes et redevances wallonnes suivantes :

  • les taxes de circulation et de circulation complémentaire des véhicules ;
  • la taxe de mise en circulation des véhicules, y compris le volet écomalus ;
  • l’eurovignette remplacée au 1er avril 2016 par le prélèvement kilométrique à charge des poids lourds pour l’utilisation des routes.
  • la redevance télévision ;
  • la taxe sur les automates ;
  • la taxe sur les jeux et paris ;
  • la taxe sur les appareils automatiques de divertissement ;
  • la taxe sur les sites d’activité économique désaffectés ;
  • la taxe sur les mâts, pylônes ou antennes affectés à la réalisation, directement avec le public, d’une opération mobile de télécommunications par l’opérateur d’un réseau public de télécommunications ;

 

De plus le gouvernement wallon a annoncé la reprise du précompte immobilier, actuellement perçu par le SPF Finances pour le 1er janvier 2020

La DGO 7, dans un souci permanent d’équité fiscale, exerce des contrôles nécessaires pour combattre toute tentative de fraude en vue d’éluder les impôts wallons.

La DGO 7 gère les éventuelles contestations, découlant principalement d’informations erronées/absentes lors de la taxation, de manière rigoureuse, dans le respect des délais.

La DGO 7 perçoit et recouvre pour le compte du Trésor wallon, les taxes et redevances

wallonnes suivantes :

  • la redevance télévision ;
  • la taxe sur les automates ;
  • la taxe sur les jeux et paris ;
  • la taxe sur les appareils automatiques de divertissement ;
  • la taxe sur les sites d’activité économique désaffectés ;
  • la taxe sur les mâts, pylônes ou antennes affectés à la réalisation, directement avec le public, d’une opération mobile de télécommunications par l’opérateur d’un réseau public de télécommunications ;
  • les taxes de circulation et de circulation complémentaire des véhicules ;
  • la taxe de mise en circulation des véhicules, y compris le volet écomalus ;
  • l’eurovignette remplacée au 1er avril 2016 par le prélèvement kilométrique à charge des poids lourds pour l’utilisation des routes ;
  • les taxes, redevances et contributions de prélèvement perçues en matière d’eaux ;
  • les taxes et redevances perçues en matière de déchets.

La DGO 7 réoriente fondamentalement sa gestion des relations avec les redevables qui correspondent potentiellement à l’ensemble des ménages et des sociétés implantés sur le territoire wallon.

 

Missions du Département du support opérationnel

Le Département du Support opérationnel (DSO) est l’un des 6 départements de la DGO7 mais à la différence des autres qui sont spécialisés dans une ou plusieurs matières, il a une vocation, comme son nom l’indique, de support à l’ensemble de la direction générale et ce de manière transversale.

Il a été créé par l’arrêté du gouvernement du 24/09/2015 et publié le 10/10/2015 et doté de 3 directions chargées de matières transversales qui sont:

  • le juridique et judiciaire (disposant cependant d’une cellule métier sur les transmissions d’entreprise);
  • la réception et le scannage des courriers entrant, la communication tant interne qu’externe en ce compris les relations avec les redevables (citoyens et entreprises);
  • l’impression et l’envoi des courriers/factures aux redevables, l’optimisation des processus, les travaux d’analyses nécessaires aux développements et la gestion des logiciels informatiques spécifiques à la Direction générale.

A ces directions s’ajoutent, le secrétariat de l’Inspecteur général, une cellule transversale de gestionnaires de projet (le lauréat de la présente procédure d’engagement intégrera cette cellule) et le secrétariat wallon de la Structure de coordination de l’information patrimoniale (SCIP).

 

 

Comment postuler valablement ?

Pour être recevables, les actes de candidature doivent :

- répondre aux exigences communes et aux exigences reprises dans le profil de la fonction postulée ;

- être adressés par mail à Madame Danielle Jacobs à l’adresse suivante : danielle.jacobs@spw.wallonie.be avant le 15 août 2018 au plus tard en reprenant les références du poste.

- comprendre une LETTRE DE MOTIVATION avec les références du poste

- comprendre un CV  ;

- comprendre une COPIE DU DIPLÔME requis pour la fonction;

- Toutes attestations, certifications, et preuves des expériences professionnelles et/ou de connaissances spécifiques liées à la fonction.

 

Ultérieurement, un EXTRAIT DE CASIER JUDICIAIRE (cette dernière pièce doit être fournie à l'employeur au plus tard le jour de l'engagement éventuel).

Les dossiers de candidature feront l’objet d’un premier examen par la commission de sélection, destiné à vérifier que les personnes candidates répondent aux exigences générales, de qualification et d’expérience susmentionnées.

Une première présélection pourra être effectuée sur base des lettres de motivation et des curriculum vitae. La procédure de sélection pourra comporter plusieurs épreuves successives.

 

 

EXIGENCES COMMUNES POUR TOUT ENGAGEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE RÉGIONALE.

 

Selon les dispositions de l’article 4 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 18.12.2003 relatif aux conditions d’engagement et à la situation administrative et pécuniaire des membres du personnel contractuel, les personnes à engager par contrat de travail doivent satisfaire aux conditions suivantes:

1. jouir des droits civils et politiques ;

2. satisfaire aux lois sur la milice ;

3. justifier de la possession de l’aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer ;

4. être porteur d’un diplôme ou d’un certificat d’étude en rapport avec le niveau de l’emploi à conférer;

5. être d’une conduite correspondant aux exigences de l’emploi à pourvoir ; Ces conditions doivent être maintenues tout au long de l’exécution du contrat.

Certificat de milice

Le certificat de milice ne sera pas exigé.

Diplôme obtenu dans un pays autre que la Belgique

Si votre diplôme a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence à un des diplômes requis pour ce poste délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française de Belgique). Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site d'équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Connaissance de la langue française

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou certificat d’études délivré en français par un établissement d’enseignement belge ou de tout autre pays pour autant que l’enseignement attesté ait été donné dans la langue requise. A défaut de pouvoir produire un tel document, vous devez fournir la preuve de la réussite d’un examen linguistique en langue française organisé par Selor. Cette condition doit être remplie au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de Selor.

Titres de séjour et de travail

Le candidat doit satisfaire aux législations relatives à l’accès au territoire Belge et aux autorisations de travail. Il devra fournir les documents adéquats au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'emploi du Service Public de Wallonie.

Personnes en situation de handicap.

Le Service public de Wallonie (ou nom de l’Organisme d’intérêt général) veille à lutter contre les discriminations et à valoriser les compétences des personnes en situation de handicap.

Si vous souffrez d’un handicap, il vous est possible de demander un aménagement raisonnable de la procédure de sélection. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez informer la personne qui réceptionne les candidatures quand vous postulez. Si votre candidature est retenue, vous devrez fournir une attestation et expliquer les adaptations raisonnables dont vous voudriez bénéficier.

 

Conditions d'engagement et de rémunération

L’agent sera engagé dans le cadre d’un contrat d’engagement dans l’attente du recrutement d’un agent statutaire. Le contrat sera conclu à durée indéterminée avec une clause résolutoire (fin du contrat de travail lors de l’entrée effective de l’agent statutaire).

Il bénéficiera du barème de rémunération correspondant au grade A6/2 (à partir de 44. 544,45 € annuel brut indexé); avec possibilité de valoriser l’ancienneté acquise dans le secteur privé (maximum 6 années) et dans le secteur public (toutes les années sont prises en compte).

Les membres du personnel bénéficient de chèques-repas, d’une assurance hospitalisation, d’une prime de fin d’année et d’un pécule de vacances. Les frais liés aux parcours domicile/lieu de travail effectués en transport en commun font l’objet d’un remboursement intégral.

 

Simulateur de paie

http://ulisspw.segi.be/ULISWEB/jsp/bruttonet/standalone/BrutToNet.jsp?standalone=true

 

 

Informations complémentaires

• Concernant la fonction : Monsieur Benoit WANZOUL, Inspecteur Général – Département du Support opérationnel – 081 33 03 04 – benoit.wanzoul@spw.wallonie.be

 

• Concernant les dossiers de candidature : Madame Danielle Jacobs, Attachée – danielle.jacobs@spw.wallonie.be