Focus sur ...

... la candidature spontanée !

La Wallonie est, plus que jamais, à la recherche de nouveaux talents. Quel que soit votre profil, enregistrez votre parcours sur notre formulaire en ligne. Outre les offres d'emploi diffusées sur ce site, de nouvelles offres exclusives pourront vous être proposées par mail. N'attendez plus et postulez!  
Lire la suite

1 CONSEILLER EN PREVENTION de 1er NIVEAU (M/F/X)

Type d'offre : Contractuel

Statut : Contrat à durée indéterminée (avec clause résolutoire)

Date de clôture : 08/10/2019

Nombre de postes : 1

Localité : JAMBES

Référence de l'offre : SICPP - CP1

Niveau d'études : NIVEAU A (niveau universitaire ou supérieur de type long)

Employeur : Service Public de Wallonie (SPW)

Description de la fonction

JOBDAY 5-10-2019

 

 

 

 

 

 

 

Le Service Public de Wallonie – Secrétariat Général : recherche 1 conseiller en prévention de 1er niveau (M/F/X) pour le Service Interne commun pour la Prévention et la Protection au Travail

 

Finalité(s) de la fonction :

Contribuer à l’amélioration et au respect du bien être au travail

 

Domaines principaux d’activités :

  • tâches des conseillers en prévention ;
  • gestion de bases de données et suivi d’outils informatiques (VoLTaire, e-AT, LimeSurvey, Oracle…) ;
  • établissement et interprétation de statistiques ;
  • coordination des missions d’une cellule du SICPP/GW ;
  • gestion des tâches SICPP/GW aux différents comités de concertation de base ;
  • gestion d’une équipe ;
  • coordination de visites des lieux de travail, d’examens des postes de travail et d’enquête(s) annuelle(s) ;
  • proposition d’améliorations liées au bien-être des travailleurs à la suite d’enquêtes, d’études, de recherches, d’analyses, de contrôles,… ;
  • participation à l'élaboration d’une politique de prévention contre les risques psychosociaux liés au travail ;
  • contrôle d’enquêtes à l’occasion d’accidents ou d’incidents de travail ;
  • prise de mesures d’urgence nécessaire pour remédier aux causes du danger ou de nuisances ;
  • élaboration et proposition de mesures réduisant les risques liés aux méthodes ou procédés de travail ;
  • suivi de l’évolution du développement d’outils et de techniques en matière de prévention et bien-être au travail ;
  • veille réglementaire et jurisprudentielle des matières liées au domaine d’activités.

 

 

Lieu de travail : Place de la Wallonie,1  5100 Jambes

 

 

Profil recherché

Diplôme :

  • Diplôme de base de 2ème cycle (licencié, master, docteur, pharmacien, agrégé, ingénieur, ingénieur industriel, architecte, maître) délivré par une université ou une haute école belge.
  • Certificats délivrés aux lauréats de l’Ecole royale militaire qui peuvent porter le titre d’ingénieur civil ou de licencié/master.
  • Et, conformément au Livre II, Titre 4 du Code du bien-être, le candidat doit être détenteur du module multidisciplinaire de base de 120h minimum et du module de spécialisation du premier niveau de 280 heures minimum délivrés par un établissement agrée par le SPF/DG.HUT.

Vous êtes également admis à la sélection si vous êtes étudiant en dernière année (diplomation prévue pour janvier 2020) pour l’obtention de la certification de conseiller en prévention niveau 1. Si vous êtes lauréat de la sélection, vous ne pourrez entrer en service que si vous avez obtenu le diplôme requis.

 

Compétences techniques

  • informatique - Utiliser les fonctionnalités avancées de logiciels techniques spécifiques (SQL, Excel, BusinessObject, Access)
  • avis technique – Emettre des avis techniques argumentés et pertinents
  • dispositions légales et normatives – Appliquer et faire respecter les dispositions légales, les procédures, les normes et/ou les réglementations en vigueur
  • rédaction – S’exprimer par écrit dans un langage précis, grammaticalement correct et compréhensible pour le destinataire
  • conduite de réunions – Planifier, organiser et animer des réunions en permettant à chacun de s’exprimer

 

Compétences comportementales :

  • gestion d’équipe - Développer le travail d’équipe, la coopération et la motivation des agents en tenant compte des objectifs à atteindre
  • assertivité – Défendre un point de vue ou l’application d’une règle par un échange positif en préservant la qualité des relations professionnelles
  • résoudre des problèmes – Traiter et résoudre les problèmes de manière autonome, chercher des alternatives et mettre en œuvre des solutions
  • gestion du stress – Demeurer efficace en situation de stress en conservant sa capacité à prendre des décisions réfléchies et en maîtrisant ses émotions
  • autonomie – Accomplir son travail sans supervision directe
  • décider – Prendre des décisions à partir d’informations (in)complètes et initier les actions ciblées afin de mettre en œuvre les décisions

 

Condition particulière :

Permis B (utilisation d’un véhicule de service)

 

 

Employeur détail

Missions du Service Interne commun pour la Prévention et la Protection au Travail :

 

Le service interne commun pour la Prévention et la Protection au travail a pour mission principale d’accompagner le SPW dans la mise en place du Système Dynamique de Gestion des Risques (SyDyGRi) dont l’objectif est la planification et l’exécution de la politique de prévention. L’enjeu principal consiste en l’amélioration du bien-être des travailleurs : visites des lieux de travail, enquêtes lors des accidents de travail, proposition de mesures de prévention, …

Apporter une assistance à l'employeur, aux membres de la ligne hiérarchique et aux travailleurs pour l’application des dispositions légales et réglementaires relatives au bien être des travailleurs lors de l’exécution de leur travail (Loi du 4/8/1996)

  • Assurer les tâches qui leur sont confiées en application de l’article I.6-3 du Code du bien-être au travail (mesures pour prévenir la répétition d’accidents du travail graves)
  • Conserver les notifications qui, en application de la loi et de ses arrêtés d’exécution, doivent être adressées à l’autorité
  • Contribuer et collaborer à l’étude de la charge physique et mentale de travail, à l’adaptation des techniques et des conditions de travail à la physiologie de l’homme ainsi qu’à la prévention de la fatigue professionnelle, physique et mentale
  • Donner un avis et formuler des propositions sur la rédaction, la mise en oeuvre et l’adaptation du plan global de prévention et du plan annuel d’action (Code BET, Art. II.1-4)
  • Donner un avis sur les résultats de l’analyse des risques qui découlent de la définition et de la détermination des risques et proposer des mesures afin de disposer d’une analyse des risques permanente (Code BET, Art. II.1-4)
    • Donner un avis sur l’organisation des lieux de travail, des postes de travail, les facteurs d’ambiance et les agents physiques, chimiques, cancérogènes et biologiques, les équipements de travail et l’équipement individuel et sur d'autres composantes
    • Effectuer au moins une fois l’an une enquête approfondie des lieux de travail et des postes de travail; (Code BET, Art. II.1-6)
    • Effectuer les enquêtes, les études et les recherches utiles, nécessaires et pertinentes pour l’amélioration du bien-être des travailleurs; (Code BET, Art. II.1-6)
    • Emettre des propositions pour l’accueil, l’accompagnement, l’information, la formation et la sensibilisation des travailleurs concernant les mesures relatives au bien-être des travailleurs lors de l’exécution de leur travail en application dans l’entreprise
    • Etablir les rapports mensuels dont le contenu est précisé à l’annexe II.1-2 du Code BET
    • Etablir le rapport annuel dont le contenu est précisé à l’annexe II.1-3 du Code BET
    • Etablir les documents, les compléter et les viser lors du choix, de l’achat de l’utilisation et de l’entretien des équipements de travail et des équipements de protection individuelle (Code BET, Art. II.1-6)
    • Etablir, les fiches d’accident du travail dont le contenu est précisé à l’annexe I.6-4 du Code BET ou remplir le formulaire de déclaration d’accident du travail, conformément à l’Art.6-12 du Code BET
    • Examiner, soit d’initiative, soit à la demade de l’employeur ou des travailleurs concernés, les postes de travail chaque fois que les travailleurs qui les occupent sont exposés à une augmentation de risques ou à de nouveaux risques (Code BET, Art. II.1-6)
    • Exécuter des visites fréquentes et systématiques des lieux de travail, soit d’initiative, soit à la demande de l’employeur, soit et ce dans les délais les plus courts à la demande des travailleurs ou de leurs représentants (Code BET, Art. II.1-6)
    • Fournir à l’employeur et au Comité un avis sur tout projet, mesure ou moyen dont l’employeur envisage l’application et qui directement ou indirectement, dans l’immédiat ou à terme, peuvent avoir des conséquences pour le bien-être des travailleurs (Code BET, Art. II.1-4)
    • Participer à l’élaboration des procédures d’urgence interne et à l’application des mesures à prendre en cas de situation de danger grave et immédiat (Code BET, Art. II.1-4)
    • Participer à l’étude des facteurs qui ont une influence sur la survenue des accidents ou des incidents et à l’étude des causes déterminantes de tout accident ayant entraîné une incapacité de travail (Code BET, Art. II.1-4)
    • Participer à l’analyse des causes de maladies professionnelles (Code BET, Art. II.1-4)
    • Participer à l’identification des dangers (Code BET, Art. II.1-4)
    • Participer à l'analyse des causes des risques psychosociaux au travail (Code BET, Art. II.1-4)
    • Participer à la coordination, la collaboration et l’information en matière de bien-être des travailleurs lors de l’exécution de leur travail
    • Participer à l’organisation des premiers secours et des soins d’urgence aux travailleurs victimes d’accident ou d’indisposition (Code BET, Art. II.1-4)
    • Prendre connaissance des composantes de l'organisation du travail, du contenu du travail, des conditions de travail, des conditions de vie au travail et des relations interpersonnelles au travail qui peuvent engendrer des risques psychosociaux au travail (Code BET, Art. II.1-6)
    • Prendre connaissance des procédés de fabrication, des méthodes de travail et des procédés de travail, les examiner sur place et proposer des mesures pour réduire les risques qui en découlent (Code BET, Art. II.1-6)
    • Procéder à une enquête à l’occasion des accidents du travail et des incidents qui sont survenus sur les lieux de travail (Code BET, Art. II.1-6)
    • Procéder ou faire procéder à des analyses ou à des contrôles dans les conditions prévues par la loi et ses arrêtés d’exécution (Code BET, Art. II.1-6)
  • Rendre un avis sur la rédaction des instructions concernant l’utilisation des équipements de travail, la mise en oeuvre des substances et préparations chimiques et cancérogènes et des agents biologiques, l’utilisation des équipements de protection individuelle
  • Rendre un avis sur l’hygiène des lieux de travail, notamment des cuisines, des cantines, des vestiaires, équipements sociaux particuliers à l’entreprise destinés aux travailleurs
  • Rendre un avis sur la formation des travailleurs, lors de leur engagement, leur mutation, leur changement de fonction, lors de l'introduction d'un nouvel équipement ou d'un changement d'équipement, lors de l'introduction d'une nouvelle technologie (Code BET, Art. II.1-4)
  • Répondre aux questions soulevées concernant l’application de la loi et des arrêtés d’exécution et, le cas échéant, soumettre celles-ci à l’avis du service externe (Code BET, Art. II.1-4.)
  • Tenir à jour la documentation nécessaire dont le contenu est fixé à l’annexe II.1-1 du Code BET

 

 

 

Comment postuler valablement ?

Pour être recevables, les actes de candidature doivent :

  • répondre aux exigences communes et aux exigences reprises dans le profil de la fonction postulée ;
  • être adressés à la Direction fonctionnelle et d’Appui du Secrétariat général pour le 8 octobre 2019 au plus tard par mail à l’adresse suivante : selection.dfa.sg@spw.wallonie.be
  • comprendre un CV à jour intitulé « Nom – Prénom – CV »
  • comprendre une LETTRE DE MOTIVATION spécifique à la fonction, avec la référence : « Conseiller en prévention 1er niveau – SICPP » intitulée « « Nom – Prénom – LM »
  • comprendre une COPIE DU DIPLÔME requis pour la fonction annexée intitulé « Nom – Prénom – Diplôme »
  • comprendre une COPIE DE LA CERTIFICATION requis pour la fonction annexée intitulé « Nom – Prénom – Certification »

 

 

Ultérieurement, un EXTRAIT DE CASIER JUDICIAIRE sera demandé à l’agent (cette dernière pièce doit être fournie à l'employeur au plus tard le jour de l'engagement éventuel).

Les dossiers de candidature feront l’objet d’un premier examen par la commission de sélection, destiné à vérifier que les personnes candidates répondent aux exigences générales, de qualification et d’expérience susmentionnées.

Une première présélection pourra être effectuée sur base des lettres de motivation et des curriculum vitae. La procédure de sélection pourra comporter plusieurs épreuves successives.

 

Vous êtes invités à participer au jobday du 5 octobre, un stand et une conférence SICPP seront présents  pour répondre à vos questions et fixer une date d’entretien.

 

 

EXIGENCES COMMUNES POUR TOUT ENGAGEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE RÉGIONALE.

 

Selon les dispositions de l’article 4 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 18.12.2003 relatif aux conditions d’engagement et à la situation administrative et pécuniaire des membres du personnel contractuel, les personnes à engager par contrat de travail doivent satisfaire aux conditions suivantes:

1. jouir des droits civils et politiques ;

2. satisfaire aux lois sur la milice ;

3. justifier de la possession de l’aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer ;

4. être porteur d’un diplôme ou d’un certificat d’étude en rapport avec le niveau de l’emploi à conférer;

5. être d’une conduite correspondant aux exigences de l’emploi à pourvoir ; Ces conditions doivent être maintenues tout au long de l’exécution du contrat.

Certificat de milice

Le certificat de milice ne sera pas exigé.

Diplôme obtenu dans un pays autre que la Belgique

Si votre diplôme a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence à un des diplômes requis pour ce poste délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française de Belgique). Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site d'équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Connaissance de la langue française

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou certificat d’études délivré en français par un établissement d’enseignement belge ou de tout autre pays pour autant que l’enseignement attesté ait été donné dans la langue requise. A défaut de pouvoir produire un tel document, vous devez fournir la preuve de la réussite d’un examen linguistique en langue française organisé par Selor. Cette condition doit être remplie au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de Selor.

Titres de séjour et de travail

Le candidat doit satisfaire aux législations relatives à l’accès au territoire Belge et aux autorisations de travail. Il devra fournir les documents adéquats au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'emploi du Service Public de Wallonie.

Personnes en situation de handicap.

Le Service public de Wallonie (ou nom de l’Organisme d’intérêt général) veille à lutter contre les discriminations et à valoriser les compétences des personnes en situation de handicap.

Si vous souffrez d’un handicap, il vous est possible de demander un aménagement raisonnable de la procédure de sélection. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez informer la personne qui réceptionne les candidatures quand vous postulez. Si votre candidature est retenue, vous devrez fournir une attestation et expliquer les adaptations raisonnables dont vous voudriez bénéficier.

 

 

Conditions d'engagement et de rémunération

L’agent sera engagé dans le cadre d’un contrat dans l’attente du recrutement d’un agent statutaire. Le contrat sera conclu à durée indéterminée avec une clause résolutoire (fin du contrat de travail lors de l’entrée effective de l’agent statutaire.

Il bénéficiera du barème de rémunération correspondant au grade A6/1 (à partir de 36 036.72€ annuel brut indexé); avec possibilité de valoriser l’ancienneté acquise dans le secteur privé (maximum 6 années) et dans le secteur public (toutes les années sont prises en compte).

En outre, une allocation de fonction forfaitaire annuelle est accordée aux agents exerçant la fonction de conseiller en prévention de niveau 1. Le montant de l’allocation de fonction est fixé au montant annuel non indexé de 4.394,75€.

 

Les membres du personnel bénéficient :

 

  • de chèques-repas ;
  • d’une assurance hospitalisation ;
  • d’une prime de fin d’année et d’un pécule de vacances.

Les frais liés aux parcours domicile/lieu de travail effectués en transport en commun font l’objet d’un remboursement intégral

 

Simulateur de paie

https://spw.fute.segi.ulg.ac.be/ULISWEB/jsp/bruttonet/standalone/BrutToNet.jsp?standalone=true

 

 

 

 

 

Informations complémentaires

  • Concernant la fonction : Monsieur Samuel MARTIN – Attaché – SICPP - 081/33.31.52

 

 

 

Le 5 octobre, le Service public de Wallonie vous ouvre ses portes de 10h à 17h, pour vous accueillir au Jobday au Cap nord (Boulevard du Nord 8 5000 Namur). Cette journée vous donnera l’occasion de nous rencontrer pour poser toutes vos questions ainsi qu’éventuellement fixer une date d’entretien. Que vous débutiez votre carrière, ou que vous soyez en pleine reconversion, nous cherchons peut-être votre profil !

JOBDAY 5-10-2019