Focus sur ...

... la candidature spontanée !

La Wallonie est, plus que jamais, à la recherche de nouveaux talents. Quel que soit votre profil, enregistrez votre parcours sur notre formulaire en ligne. Outre les offres d'emploi diffusées sur ce site, de nouvelles offres exclusives pourront vous être proposées par mail. N'attendez plus et postulez!  
Lire la suite

1 CONTRÔLEUR DE GESTION

Type d'offre : Contractuel

Statut : Contrat à durée indéterminée

Date de clôture : 12/04/2021

Nombre de postes : 1

Localité : Uccle

Référence de l'offre : Contrôleur de Gestion CVdC

Niveau d'études : NIVEAU A (niveau universitaire ou supérieur de type long)

Employeur : Institut wallon de formation en alternance et des indépendants et petites et moyennes entreprises (IFAPME)

Description de la fonction

 L’IFAPME recherche 1 Contrôleur de gestion (H/F/X) pour un détachement au sein du Consortium de Validation des Compétences (CVdC).

 

 

Finalité de la fonction :

  • Vérifier la bonne application des procédures et des règles ;
  • Analyser l’utilisation des ressources ;
  • Assurer le reporting des données financières et budgétaires vers la Direction pour formuler des recommandations de gestion.

 

Domaines principaux d’activités :

 

  • Identifier les missions, activités, prestations et moyens des centres et autres organismes partenaires de l’Institut :
    • Analyser les documents comptables et budgétaires ;
    • Élaborer des diagnostics (forces et faiblesses) sur des structures de coût, des procédures, la gestion de projet, …suivant les demandes de la Direction ;
    • Évaluer les risques financiers, juridiques, sociaux et fiscaux dans le contexte de la gestion ;
    • Élaborer des préconisations dans tous les domaines d’exécution des analyses et autres diagnostics ;
    • S’assurer de la concordance entre les documents comptables des centres et de l’Institut.

 

  • ​​​​​​​Aider au pilotage interne et au suivi budgétaire :
    • ​​​​​​​Participer à l’élaboration d’indicateurs d’activité et de tableaux de bord notamment pour les conventions de partenariats dont il a la charge ;
    • Assurer la fonction de « Contrôleur des engagements budgétaires » ;
    • Contribuer à l’élaboration du budget de l’Institut ;
    • Assister les différentes Directeurs et Chefs de projet dans l’élaboration et le suivi de leurs budgets respectifs ;
    • Assurer un reporting mensuel des consommations budgétaires.

​​​​​​​

  • Participer au développement de l’ERP :
    • Modéliser les besoins « métier » ;
    • Cultiver une approche « résultats » et « clients » ;
    • S’intégrer dans l’équipe de développement de projet ;
    • Collaborer avec les agents des autres services pour la construction et le déploiement de l’ERP.

​​​​​​​

  • ​​​​​​​Assurer le contrôle financier des centres et autres organismes :
    • ​​​​​​​Vérifier le respect des règles d’octroi des subventions ;
    • Évaluer les procédures de gestion ;
    • Évaluer l’efficience du financement de chaque centre et le respect des règles d’utilisation ;
    • Assumer un contrôle de second niveau : certifier l’effectivité et la conformité des dépenses introduites par les centres dans le cadre de projets financés par des fonds européens (FSE) ;
    • Définir les modes de reporting des centres et autres organismes ; 
    • Participer à la définition des conventions de collaboration établies entre l’Institut et les centres ou autres organismes ;
    • Formuler toute proposition de mesures correctives, d’amélioration, de recommandations.

​​​​​​​

  • Participer à l’évaluation et à la conception des procédures et outils de gestion :
    • ​​​​​​​Participer à l’amélioration permanente des outils de gestion ;
    • Participer à l’élaboration des procédures dans les domaines sous contrôle ;
    • Contribuer à la mise en œuvre des recommandations du Réviseur d’entreprises, de l’Auditeur interne ou de le Cour des comptes et s’assurer du suivi des ajustements éventuels des procédures ;
    • Assurer des audits d’application des procédures en concertation avec l’Auditeur interne ;
    • Participer à la définition des indicateurs de réalisation et de résultat liés aux processus ou procédures.

​​​​​​​

  • ​​​​​​​Promouvoir une culture de gestion :
    • ​​​​​​​Assurer une sensibilisation dans les centres et autres organismes aux enjeux du contrôle de gestion ;
    • Communiquer sur les activités et les résultats des contrôles effectués dans le cadre des règles de communication définies par les organes de gestion ;
    • Concevoir et animer des formations ;
    • Constituer et animer un réseau de correspondants dans les centres et autres organismes.

 

La liste ci-dessus n’est pas exhaustive ; le collaborateur en place pourra donc être amené à exercer d’autres activités dans le cadre de son emploi.
 

 

Lieu de travail :

Siège administratif du CVdC (rue de Stalle, 67 à 1180 Bruxelles)

Profil recherché

Diplôme :
 

Diplôme de base de 2ème cycle (p.ex. licence, master, ingénieur commercial) ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une université ou une haute école belge :

  • Dans le domaine économie (par exemple : sciences économiques, sciences économiques appliquées ou sciences de gestion, sciences commerciales, sciences administratives…) ; 
  • Dans l’orientation sciences actuarielles ou en politique économique et sociale. 

 

 

 

Compétences techniques :

  • Conception d’outils de gestion – Réaliser des tableaux de bord et/ou des banques de données ;
  • Dispositions légales et normatives – Contrôler le respect des dispositions légales, des procédures, des normes et/ou des réglementations en vigueur ;
  • Expression orale et écrite – S’exprimer oralement et par écrit dans un langage précis, grammaticalement correct et compréhensible pour le destinataire ;
  • Informatique – Utiliser les fonctionnalités de base/avancées d’une suite bureautique (traitement de texte, tableur, logiciel de présentation et messagerie électronique), maitrise avancée d’Excel ; 
  • Avis technique – Émettre des avis techniques argumentés et pertinents.

 

 

Compétences comportementales :

  • Collaboration - Coopérer avec des acteurs internes et/ou externes en favorisant les échanges et en étant attentif aux objectifs communs ;
  • Esprit critique – Se forger sa propre opinion en relativisant les informations disponibles ; 
  • Faire preuve de fiabilité – Agir de manière intègre, conformément aux attentes de l’organisation, respecter la confidentialité et les engagements et éviter toute forme de partialité ;
  • Intégrer l’information – Établir des liens entre diverses données, concevoir des alternatives et tirer des conclusions adéquates ;
  • Synthèse – Avoir une vue d’ensemble d’un problème et pouvoir en résumer les points essentiels.
     

Employeur détail

Missions générales de l’IFAPME :
 

 L’IFAPME – Institut wallon de formation en alternance et des indépendants et petites et moyennes entreprises – est un organisme d’intérêt public subventionné par la Région wallonne, actif dans le champ de la formation professionnelle et en alternance.

 

Dans un souci permanent d’établir la proximité avec leur public, les Services décentralisés de l’IFAPME et leurs Centres de formation tissent partout en Wallonie un véritable Réseau qui propose des formations à des métiers dans une multitude de secteurs professionnels.

 

Ces formations sont organisées sur base du principe de l'alternance (des cours en Centre et une formation pratique en entreprise) et s’adressent à des apprenants dès l’âge de 15 ans ainsi qu’à des jeunes adultes.

 

Par ailleurs, pour ceux qui désirent améliorer de manière continue leurs compétences professionnelles et s'adapter en permanence aux évolutions de leur métier, les Centres IFAPME proposent également une offre très diversifiée de formations continues.

 

Enfin, le Réseau IFAPME organise également des formations personnalisées pour les personnes désireuses de créer ou de reprendre une entreprise.

 

 

Missions de la direction Consortium de Validation des Compétences (CVdC) :

La personne engagée sera détachée au sein du Consortium de Validation des Compétences dont les missions sont décrites ci-dessous.

Nous avons tous des compétences… acquises à l’école ou lors de formations, mais également au travers de notre pratique professionnelle et dans notre vie de tous les jours.
L’on peut avoir obtenu un diplôme pour certaines d’entre elles, mais d’autres ne sont pas reconnues au niveau professionnel.
Or, ces compétences ont de la valeur.
La Validation des Compétences permet aujourd’hui à tous de les faire reconnaître officiellement (Région wallonne, Communauté française et Commission communautaire française).
À l’issue d’une épreuve pratique simulant une situation professionnelle réelle, les compétences du candidat sont, quelle que soit la manière dont il les a acquises, officiellement certifiées au travers de « Titres de compétence ».
Le Consortium de validation des compétences (CVdC) a été créé en 2003 par un accord de coopération entre la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie et la Commission communautaire 
française, renouvelé en 2019. Il est composé des cinq institutions publiques suivantes : Bruxelles Formation, l’Enseignement de promotion sociale, le Forem, l’Ifapme et le Sfpme.

Le dispositif de validation des compétences comprend 54 centres de validation agréés, tant à Bruxelles qu’en Wallonie organisés par les opérateurs publics d’enseignement pour adultes et de formation professionnelle, ou conventionnés avec eux. Ces centres organisent des épreuves sur une centaine de sites.
En 15 ans, plus de 51.000 titres de compétences ont été délivrés. Et le dispositif continue à se déployer dans des projets innovants (validation en entreprise, validation par approche dossier, ...) visant la certification des compétences non reconnues des citoyen(ne)s de Wallonie et de Bruxelles.

Au sein du Consortium de validation des compétences (CVdC), la Cellule exécutive (Celéx) est chargée de l’instruction ainsi que de la mise en oeuvre et du suivi des décisions prises par le Comité directeur. Elle assure notamment le fonctionnement et la gestion journalière du Consortium, ainsi que le secrétariat des différents organes.
 

La Célex est composée d’une vingtaine d’équivalents temps plein, placés sous l’autorité fonctionnelle d’une direction.

Comment postuler valablement ?

Pour être recevables, les actes de candidature doivent :

  • Répondre aux exigences communes et aux exigences reprises dans le profil de la fonction postulée ;
  • Être transmis en ligne pour le 12/04/2021 (minuit) ;
  • Comporter :
    • Un CV à jour ;
    • Une LETTRE DE MOTIVATION spécifique à la fonction, et annexée au formulaire en ligne ;
    • Une COPIE DU DIPLÔME requis pour la fonction annexée au formulaire en ligne.

 

Ultérieurement, un EXTRAIT DE CASIER JUDICIAIRE sera demandé à l’agent (cette dernière pièce doit être fournie à l'employeur au plus tard le jour de l'engagement éventuel).

 

Les dossiers de candidature feront l’objet d’un premier examen par la commission de sélection, destiné à vérifier que les personnes candidates répondent aux exigences générales, de qualification et d’expérience susmentionnées.

Une première présélection pourra être effectuée sur base des lettres de motivation et des curriculum vitae. La procédure de sélection pourra comporter plusieurs épreuves successives.


Les actes de candidatures se feront en ligne. Si vous éprouvez des difficultés concernant votre candidature en ligne, vous pouvez nous contacter au 0498/22.10.72. 
 

 

 

Exigences communes pour tout engagement dans la fonction publique régionale :
 

 

Selon les dispositions de l’article 4 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 18.12.2003 relatif aux conditions d’engagement et à la situation administrative et pécuniaire des membres du personnel contractuel, les personnes à engager par contrat de travail doivent satisfaire aux conditions suivantes:

1. jouir des droits civils et politiques ;

2. satisfaire aux lois sur la milice ;

3. justifier de la possession de l’aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer ;

4. être porteur d’un diplôme ou d’un certificat d’étude en rapport avec le niveau de l’emploi à conférer ;

5. être d’une conduite correspondant aux exigences de l’emploi à pourvoir ; Ces conditions doivent être maintenues tout au long de l’exécution du contrat.
 

 

Certificat de milice :

 

Le certificat de milice ne sera pas exigé.

 

 

Diplôme obtenu dans un pays autre que la Belgique :

 

Si votre diplôme a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence à un des diplômes requis pour ce poste délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française de Belgique). Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site d'équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

 

Exception pour le diplôme de droit :

Si votre diplôme de droit a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence de niveau générique du niveau d’études requis (bachelier) délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Cette équivalence doit cependant clairement mentionner le fait que ce grade générique a été délivré sur base d'un diplôme dans une orientation en droit obtenu dans un établissement scolaire de type supérieur (ou équivalent).

Pour les détenteurs d’une équivalence générique valide, une expérience professionnelle spécifique de 2 ans dans le domaine du droit belge est requise.

 

Connaissance de la langue française :

 

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou certificat d’études délivré en français par un établissement d’enseignement belge ou de tout autre pays pour autant que l’enseignement attesté ait été donné dans la langue requise.

A défaut de pouvoir produire un tel document, vous devez fournir la preuve de la réussite d’un examen linguistique en langue française organisé par Selor. Cette condition doit être remplie au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de Selor.
 

 

Titres de séjour et de travail :

 

Le candidat doit satisfaire aux législations relatives à l’accès au territoire Belge et aux autorisations de travail.

Il devra fournir les documents adéquats au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'emploi du Service Public de Wallonie.

 

Personnes en situation de handicap :

Le Service public de Wallonie (ou nom de l’Organisme d’intérêt général) veille à lutter contre les discriminations et à valoriser les compétences des personnes en situation de handicap.

Si vous souffrez d’un handicap, il vous est possible de demander un aménagement raisonnable de la procédure de sélection. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez informer la personne qui réceptionne les candidatures quand vous postulez.

Si votre candidature est retenue, vous devrez fournir une attestation et expliquer les adaptations raisonnables dont vous voudriez bénéficier.

 

 

Conditions d'engagement et de rémunération

L’agent sera engagé dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée.

Il bénéficiera du barème de rémunération correspondant au grade grade A6/1 (à partir de 36.756,65 € annuel brut indexé); avec possibilité de valoriser l’ancienneté acquise dans le secteur privé (maximum 6 années) et dans le secteur public (toutes les années sont prises en compte).

 

 

 

Les membres du personnel bénéficient :
 

  • De chèques-repas ;
  • D'une assurance hospitalisation ;
  • D’une prime de fin d’année et d’un pécule de vacances.

 

Les frais liés aux parcours domicile/lieu de travail effectués en transport en commun font l’objet d’un remboursement intégral.

 

 

Bouton_web_simulateur de paie.gif

Informations complémentaires

Concernant la fonction et les dossiers de candidature :


Leslie WATERLOO – 0498/22.10.72

Damien DEMEULEMEESTER - 071/23.22.44 
Gestionnaires en Ressources Humaines