Focus sur ...

... la candidature spontanée !

La Wallonie est, plus que jamais, à la recherche de nouveaux talents. Quel que soit votre profil, enregistrez votre parcours sur notre formulaire en ligne. Outre les offres d'emploi diffusées sur ce site, de nouvelles offres exclusives pourront vous être proposées par mail. N'attendez plus et postulez!  
Lire la suite

1 SPÉCIALISTE EN TECHNIQUE DE PRODUCTION, DE DISTRIBUTION ET/OU DE CONSOMMATION D'ÉNERGIE (M/F/X)

Type d'offre : Contractuel

Statut : Contrat à durée indéterminée (avec clause résolutoire)

Date de clôture : 14/05/2021

Nombre de postes : 1

Localité : JAMBES

Référence de l'offre : C05882

Niveau d'études : NIVEAU A (niveau universitaire ou supérieur de type long)

Employeur : Service Public de Wallonie (SPW)

Description de la fonction

Le Service Public de Wallonie - Territoire, Logement, Patrimoine et Energie
recherche : 1 SPÉCIALISTE EN TECHNIQUE DE PRODUCTION, DE DISTRIBUTION ET/OU DE CONSOMMATION D'ÉNERGIE (M/F/X) pour la Direction des Bâtiments durables.

 

 

 

Finalité(s) de la fonction :
 

  • Contribuer au développement du réseau de distribution et des moyens de production d’énergie

 

 

Domaines principaux d’activités :
 

  • Initiation, développement et gestion, de manière pérenne, de projets innovants visant à concevoir de nouvelles approches et de nouvelles méthodes/outils en matière de réseaux de distribution et de moyens de production d‘énergie
  • Conception, coordination et réalisation, de manière pérenne, de projets complexes et pluridisciplinaires, qui requièrent notamment l’utilisation de diverses techniques en matière de réseaux de distribution et de moyens de production d’énergie et qui exigent la coordination de plusieurs intervenants internes et/ou externes
  • Élaboration d’avis techniques en matière de production, de distribution et/ou de consommation d’énergie
  • Réalisation d'analyse de flux énergétique de tous types et ce pour toutes sources d'énergie en s’appuyant sur une expérience large et de haut niveau
  • Réalisation de cartographie des grandes infrastructures à l’aide de système d'informations géographiques
  • Suivi des performances des moyens de production d’énergie
  • Remise d’avis concernant les permis d’environnement et l’aménagement du territoire dans le cadre de projets d’installation électriques
  • Organisation, animation, et/ou participation, avec des intervenants internes et/ou externes, à des groupes de travail, commissions techniques, réunions,…
  • Élaboration de solution technique pour l’utilisation rationnelle de l’énergie en ce compris dans le bâtiment
  • Veille scientifique et technologique relative à sa spécialisation (littérature scientifique, conférence, formation,…)

 

 

Domaines complémentaires d’activités :
 

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie à long terme de rénovation énergétique pour les bâtiments du secteur tertiaire public et privé :
 

  • Pilotage du développement d’une méthodologie et des outils associés (outil de cadastre énergétique, méthodologie d’audit des bâtiments intégrant une feuille de route des travaux à réaliser cohérente vis-à-vis des objectifs de la stratégie de rénovation énergétique à long terme des bâtiments) pour permettre l’élaboration d’une stratégie immobilière globale et à long terme
  • En collaboration avec l’équipe « bâtiments tertiaires », pilotage de l’élaboration du cadre normatif nécessaire pour déclencher la rénovation dans les volumes et niveaux de qualité requis.
  • Appui à la mise en œuvre des stratégies immobilières globales des bâtiments non résidentiels telles que définies dans le cadre de la stratégie de rénovation à long terme
  • Gestion de projets en matière de rénovation énergétiquement performantes des bâtiments non résidentiels retenus dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de rénovation énergétique à long terme des bâtiments, en ce compris les marchés publics nécessaires à la mise en oeuvre

 

 

Lieu de travail :
 

  • Jambes.

Profil recherché

Diplôme ou certification professionnelle requis(e) :

 


 

Diplôme requis :

 

 

 

Diplôme de docteur de 3ème cycle délivré par une université belge :
 

  • en sciences chimiques,
  • en sciences biologiques,
  • en sciences de l’environnement,
  • en sciences appliquées,
  • en sciences pharmaceutiques,
  • en sciences médicales,
  • en sciences vétérinaires,
  • en sciences biomédicales,
  • en sciences agronomiques,
  • en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire,
  • en biologie des organismes et écologie,
  • en sciences géologiques,
  • en sciences géographiques
  • en océanographie,
  • en sciences mathématiques,
  • en sciences physiques,
  • en en sciences dentaires.
     
  • Diplôme de base de 2ème cycle de bio-ingénieur (ingénieur agronome) ou de 3ème cycle (doctorat) dans le domaine des sciences agronomiques et ingénierie biologique délivré par une université belge (sauf option eaux et forêts).
  • Diplôme de base de 2ème cycle d'ingénieur civil/Master ingénieur civil ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une université belge :
     
    • en architecture
    • Toutes options et un diplôme complémentaire en urbanisme et aménagement du territoire ou en architecture urbaine.

       
  • en chimie ou en chimie et sciences des matériaux ou en chimie et des Industries agricoles ou en chimie et bioindustries
  • en électricité, en électromécanique, en mécanique, en physique, en métallurgie, en chimie et sciences des matériaux, en aérospatiale, en aéronautique, en informatique option réseaux et télécommunication, en génie nucléaire.
  • option mines ou sciences géologiques
  • en construction

 

  • Diplôme de base de 2ème cycle d'ingénieur industriel/master ingénieur industriel ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une haute école belge :
     
    • en agronomie ou en agriculture
    • en chimie
    • en électricité, électromécanique, en mécanique, en automatisation, en électronique, en mécanique, en industrie (mémoire en électricité, …), en informatique.
    • en construction, en construction – géomètre, industrie (mémoire en construction)

 

  • Diplôme de base de 2ème cycle (licence/master) ou de 3ème cycle (doctorat) délivré par une université belge :
     
    • en sciences biologiques, biochimie et biologie moléculaire et cellulaire, biologie des organismes et écologie, en sciences chimiques, en sciences géologiques, en sciences géographiques, en océanographie, en sciences et gestion de l'environnement, en sciences mathématiques, en sciences physiques, en sciences agronomiques, en sciences pharmaceutiques, en sciences biomédicales, en médecine, en médecine vétérinaire, en sciences dentaires.
    • en sciences politiques, administration publique, sciences administratives, études européennes, sciences de la population et du développement, relations internationales et politiques européennes, sciences politiques économiques et sociales.

 

OU

 

Certification professionnelle requise :
 

  • Certifications professionnelles positionnées au niveau 7 au moins d’un cadre de certification belge (vous pouvez notamment consulter le site suivant : https://cfc.cfwb.be) correspondant à la fonction à pourvoir.


 

Expérience :
 

  • Exigence d'une expérience professionnelle de haut niveau en rapport avec le secteur immobilier et la rénovation des bâtiments tertiaires, relative à des connaissances pratiques ou à l’exercice d’activités antérieures (soit 6 ans, soit 2 ans + diplôme(s) complémentaire(s) ou doctorat en rapport avec le secteur immobilier et la rénovation des bâtiments tertiaires)

 

 

Compétences techniques :
 

  • Gestion de projets complexes – Concevoir, mettre en œuvre et assurer le suivi de projets stratégiques faisant appel à des compétences de pointe et nécessitant la collaboration d’une équipe pluridisciplinaire
  • Innovation – Proposer des solutions innovantes, inventives ou originales visant à concevoir de nouveaux services/outils, en faisant preuve de créativité, de manière à positionner la fonction publique à la pointe du progrès
  • Avis technique – Emettre des avis techniques argumentés et pertinents
  • Informatique – Utiliser les fonctionnalités avancées de logiciels techniques standards
  • Rédaction – S’exprimer par écrit dans un langage précis, grammaticalement correct et compréhensible pour le destinataire
  • Dispositions légales et normatives – Appliquer et faire respecter les dispositions légales, les procédures, les normes et/ou les réglementations en vigueur *
  • Analyse technique : Recueillir, relier et interpréter des données techniques
  • Conduite de réunions : Planifier, organiser et animer des réunions en permettant à chacun de s’exprimer
  • Prise de parole en public : Réaliser une présentation orale en utilisant un ou plusieurs supports (oral, écrit, dématérialisé) de communication


 

Compétences comportementales :
 

  • Intégrer l’information – Etablir des liens entre diverses données, concevoir des alternatives et tirer des conclusions adéquates
  • Collaboration – Coopérer avec des acteurs internes et/ou externes en favorisant les échanges et en étant attentif aux objectifs communs
  • Planification du travail – Organiser son travail en tenant compte des délais et des priorités
  • Prise d’initiatives – Mettre en place de sa propre initiative des actions en prenant en considération leurs impacts
  • Assertivité – Défendre un point de vue ou l'application d'une règle par un échange positif en préservant la qualité des relations professionnelles
  • Adaptabilité : Ajuster sa méthode de travail à l’évolution des circonstances et des exigences de la situation
  • Travail en équipe: Créer et améliorer l’esprit d’équipe en partageant ses avis et ses idées et en contribuant à la résolution de conflits entre collègues
  • Autonomie : Accomplir son travail sans supervision directe.
     

Employeur détail

Missions générales du SPW Territoire Logement Patrimoine Energie :

 

Au cœur des multiples tâches qui incombent au SPW Territoire, Logement, Patrimoine, Énergie, il y a la recherche d'une plus grande cohérence des diverses actions qui ont un impact sur le territoire. Il y a aussi la mise en œuvre de politiques sectorielles, tant dans leurs spécificités que dans cet objectif de cohérence globale.
 

Dans le secteur de l'urbanisme et de l'aménagement, elle met en œuvre les plans de secteur, la gestion du paysage ou encore le réaménagement de sites, la rénovation et la revitalisation urbaines ou la valorisation des terrils.
 

Il coordonne ou contrôle, notamment, les plans communaux d'aménagement, les règlements communaux d'urbanisme et les commissions consultatives d'aménagement du territoire et de la mobilité.
 

Il exerce la tutelle de légalité sur les permis d'urbanisme et de lotir, ainsi que les certificats de patrimoine et d'urbanisme délivrés par les communes.
 

Il est également chargée de la protection et de la conservation du patrimoine immobilier de Wallonie, ainsi que de la gestion des fouilles archéologiques.
 

Dans le secteur du logement, il veille à la qualité de l'habitat, notamment par l'octroi d'aides aux particuliers et de subventions aux communes.
 

Dans le secteur de l'énergie, il informe des comportements durables et les encourage. Il met en œuvre une libéralisation équilibrée des marchés de l'électricité et du gaz. Il promeut le recours aux énergies de sources renouvelables.

 

 

 

Missions de la direction des Bâtiments durables :
 

  • Promouvoir le caractère durable (sur le plan énergétique) de la construction et de la rénovation des bâtiments et les comportements économes en énergie en relation avec les bâtiments sous tous leurs aspects
  • Elaborer, mettre en œuvre et évaluer les actions et les dispositions visant à promouvoir les bâtiments et comportements durables sur le plan énergétique, en particulier la mise en œuvre de la législation relative à la PEB
  • Gérer le développement de la réglementation et des outils PEB
  • Développer la méthode de calcul de la PEB et les outils (logiciels, bases de données) en collaboration avec les autres régions
  • Développer et mettre en oeuvre la réglementation PEB pour les bâtiments à construire et à rénover en ce compris l'intégration des SER
  • Développer et mettre en oeuvre la certification énergétique des bâtiments existants et l'affichage dans les bâtiments publics
  • Développer des méthodes et outils relatifs à l'inspection périodique des systèmes de chauffage et de climatisation en collaboration avec l'AWAC
  • Gérer le contrôle des réglementations, certificats et rapports d’inspection (contrôle de la réglementation PEB en collaboration avec les communes et centres extérieurs et contrôle des certificats PEB et des rapports d'inspection des systèmes de chauffage et de climatisation conformément aux exigences de la Directive PEB)
  • Gérer les subventions à destination de différents publics-cibles (les primes énergie-logement à destination des particuliers en collaboration avec le Département Logement), les subventions à destination des ONC et PDP (UREBA) ainsi que les subventions destinées aux ménages à bas revenus (MEBAR)
  • Gérer l’information et la sensibilisation des différents publics, dont les ménages, en collaboration avec le Département du Logement, via notamment le réseau des Guides de l'Energie qui dispensent des conseils et informations en matière d'énergie, le programme "des communes énerg'éthiques" (action pour la maîtrise de l'énergie à destination des pouvoirs locaux), les facilitateurs, les conseillers énergie des fédérations ainsi que la mise à disposition d'outils de référence et de guides pratiques
  • Gérer le développement de référentiels et de programmes de formation pour les professionnels à agréer (responsables PEB, certificateurs, auditeurs, auteurs d’études de faisabilité…), l’agrément des Centres de formation, l’organisation de formations de responsables énergie
  • Participer à la gestion énergétique des bâtiments régionaux
  • Encadrer et subventionner des actions exemplaires
  • Gérer la mise en oeuvre du plan d'actions NZEB et de la stratégie de rénovation à long terme (Directives PEB et EE).
     

Comment postuler valablement ?

Pour être recevables, les actes de candidature doivent :

 

 

 

 

  • répondre aux exigences communes et aux exigences reprises dans le profil de la fonction postulée ; 
    être adressés pour le 14/05/2021 au plus tard
  • par mail à Madame Sophie HENSENNE,
    à l’adresse suivante : sophie.hensenne@spw.wallonie.be
  • comprendre un CV à jour ;

  • comprendre une LETTRE DE MOTIVATION spécifique à la fonction,
    avec la référence : " C05882 "

  • comprendre une COPIE DU DIPLÔME requis pour la fonction.

 





Ultérieurement, un EXTRAIT DE CASIER JUDICIAIRE sera demandé à l’agent (cette dernière pièce doit être fournie à l'employeur au plus tard le jour de l'engagement éventuel).

 

Les dossiers de candidature feront l’objet d’un premier examen par la commission de sélection, destiné à vérifier que les personnes candidates répondent aux exigences générales, de qualification et d’expérience susmentionnées.

 

Une première présélection pourra être effectuée sur base des lettres de motivation et des curriculum vitae. La procédure de sélection pourra comporter plusieurs épreuves successives.

 

 

 

Exigences communes pour tout engagement dans la fonction publique régionale :


Selon les dispositions de l’article 4 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 18.12.2003 relatif aux conditions d’engagement et à la situation administrative et pécuniaire des membres du personnel contractuel, les personnes à engager par contrat de travail doivent satisfaire aux conditions suivantes :

1. jouir des droits civils et politiques ;

2. satisfaire aux lois sur la milice ;

3. justifier de la possession de l’aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer ;

4. être porteur d’un diplôme ou d’un certificat d’étude en rapport avec le niveau de l’emploi à conférer ;

5. être d’une conduite correspondant aux exigences de l’emploi à pourvoir ; Ces conditions doivent être maintenues tout au long de l’exécution du contrat.

 

Certificat de milice :

Le certificat de milice ne sera pas exigé.

 

Diplôme obtenu dans un pays autre que la Belgique :

Si votre diplôme a été obtenu à l’étranger, vous devez fournir une attestation d’équivalence à un des diplômes requis pour ce poste délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française de Belgique). Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site d'équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Connaissance de la langue française :

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou certificat d’études délivré en français par un établissement d’enseignement belge ou de tout autre pays pour autant que l’enseignement attesté ait été donné dans la langue requise.

A défaut de pouvoir produire un tel document, vous devez fournir la preuve de la réussite d’un examen linguistique en langue française organisé par Selor. Cette condition doit être remplie au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de Selor.

 

Titres de séjour et de travail :

Le candidat doit satisfaire aux législations relatives à l’accès au territoire Belge et aux autorisations de travail.

Il devra fournir les documents adéquats au plus tard au moment de l’engagement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'emploi du Service Public de Wallonie.

 

Personnes en situation de handicap :

Le Service public de Wallonie (ou nom de l’Organisme d’intérêt général) veille à lutter contre les discriminations et à valoriser les compétences des personnes en situation de handicap.

Si vous souffrez d’un handicap, il vous est possible de demander un aménagement raisonnable de la procédure de sélection. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez informer la personne qui réceptionne les candidatures quand vous postulez.

Si votre candidature est retenue, vous devrez fournir une attestation et expliquer les adaptations raisonnables dont vous voudriez bénéficier.

 

Conditions d'engagement et de rémunération

L’agent sera engagé dans le cadre d’un contrat :

 

  • À durée indéterminée avec clause résolutoire (fin du contrat de travail lors de l’entrée effective de l’agent statutaire)


 

Il bénéficiera du barème de rémunération correspondant au grade A6/2 (à partir de 46.343,91 € annuel brut indexé) ; avec possibilité de valoriser l’ancienneté acquise dans le secteur privé (maximum 6 années) et dans le secteur public (toutes les années sont prises en compte).

 

 


Les membres du personnel bénéficient :

 

  • de chèques-repas ;
  • d’une assurance hospitalisation ;
  • d’une prime de fin d’année et d’un pécule de vacances.


     

Les frais liés aux parcours domicile/lieu de travail effectués en transport en commun font l’objet d’un remboursement intégral.

 

 

Bouton_web_simulateur de paie.gif

 

 

 

Informations complémentaires

Concernant la fonction :

 

 

 

 

 

Concernant les dossiers de candidature :